» Forums » Poèmes d'Icetea et Fluminis » Ce qui s'exprime en poesie


<< Page précédente - - Page suivante >>
haut de la page
grêle
Sexe:
Posté le 05/10/2018 à 20:24:56Bonsoir les poetes,

Voici un sujet pour exprimer selon vous ou est la frontiere entre decence et indecence en poesie, quelle est votre definition de la poesie ?
haut de la page
lefebvre
Sexe:
Posté le 06/10/2018 à 07:58:15La poesie...
LITTERATURE, Art qui consiste en une combinaison de sonorites, de rythmes, de mots dans le but d evoquer des images, d exprimer des sensations, des emotions, des reflexions, de creer une experience sensorielle unique.
Maniere de pratiquer cet art propre a un poete, a un groupe; ensemble des oeuvres produites par ce poete, ce groupe. Poesie symboliste, surrealiste. Poesie romantique, classique, lyrique, epique.
haut de la page
lefebvre
Sexe:
Posté le 06/10/2018 à 08:03:37decence
Respect des convenances tact discretion, reserve.

indecence
Caractere de ce qui viole les regles de la pudeur, de la bienseance,
de certains propos, de ce qui manque de correction.
haut de la page
grêle
Sexe:
Posté le 06/10/2018 à 09:32:33Merci de nous proposer ces definitions "officielles" d'un dico Daniel, et quelle est aussi ta propre vision des choses ? :)
haut de la page
Aria
Sexe:
Posté le 06/10/2018 à 17:33:29pour moi la poesie est une enclave dans la realite un territoire presque sacre ou la creativite par l'ecriture exprime l'emotionnel le sensoriel le reve...c'est aussi de l'esthetique de la musicalite de l'architecture..une forme d'art litteraire..
si elle permet de s'epancher ,ce n'est pas pour autant un deversoir..la vulgarite les grossieretes sont destabilisantes et cette forme d'ecriture transgressive s'apparente pour moi a de la provocation..le vulgaire..on connait la chanson!et meme on la connait trop!!ce n'est pas lui qui va nous emouvoir ou nous faire vibrer..alors restons critiques et n'abaissons pas notre niveau d'exigeance et de tolerance face au grossier
haut de la page
marinette
Sexe:
Posté le 08/10/2018 à 06:39:35Reponses

A ceux qui s etonnent de ce que la creativite trouve en la douleur sa vivifiante beaute

Eh quoi ! Trouveriez-vous a ce point anormal
Qu un auteur epanchat son coeur en encre noire ?
Moi, je serais fache qu ill me le chantat mal
Or, s il m enchante bien jaime son exutoire !

Aucun sujet, jamais, n est etranger a l art
Quand la necessite de s'exprimer s'impose ;
Mais il faut rejeter l'artifice d'un fard
Qui masquerait la vie en la peignant en rose.

qu'il rime ce qu'il aime ou qui lui fait tourment,
A son gre ! Seul importe au Poete de dire
Et puis, s'il le dit bien, quoi qu 'il dise vraiment,
Quiconque n a le droit de mepriser sa lyre

c'est au fond de son ame que puise un createur
Que l'expressivite retient seule en survie ;
Et si de la souffrance il a fait le moteur
Bellement de son art, je la prends en envie !

J aime les mots flambants et les traits pleins d ardeur,
l esprit qui se revolte en un corps qui s attriste ;
J aime toute beaute qui n a plus d impudeur
Que le nu sublime par la main de l artiste

moi meme en ecrivant n ai je porte mes pas
En cette poesie ? Et j en sais le courage
Qui peut se resumer par en avoir ou pas
Or, j eusse voulu bien en avoir davantage !

Jamais des vieux cliches le gout ne m a seduit
Qui gomment telle audace, arrondissent tel angle,
Quand l art, a dit Rouault, est un cri dans la nuit,
Un sanglot qui s etouffe, un rire qui s etrangle !

Alors, quel morne esprit saurait, au demeurant,
Preferer le banal a la grandeur fertile :
Domergue a Picasso, Saint-Aubin a Rembrandt ?
Peut-on sacrifier Rimbaud a du Delille ?

Ainsi me serait-il une insigne faveur
De degorger ma vie en un style admirable
Et je cracherais bien mes tripes et mon coeur
Si j avais ce talent de force formidable !

Nul n ignore que la poesie est une solitude effrayante, une malediction de naissance, une maladie de l ame». (Jean Cocteau)

l'homme est un apprenti, la douleur est son maitre
Et nul ne se connait tant qu il n a pas souffert. » (Alfred de Musset)

« Boucher, c est gai mais mauvais ;
Rembrandt, c est triste mais beau ;
Le Grand art n a jamais fait rire ».
(Bernard Buffet)

AA 90
haut de la page
Aria
Sexe:
Posté le 08/10/2018 à 10:12:14chere poetesse marinette,
rien autant que l'art ne merite de s'exercer en pleine liberte...en theorie..tout cela tient en une question:l'art doit il avoir des limites..
l'absence de limites peut vite devenir l'absence de reperes..
au nom de la liberte on peut assister a une derive une surenchere insidieuse de la violence du grossier du morbide du cruel...toutes ces emotions et comportements qui sont humains et qui representes dans l'art comme au cinema par exemple deviennent trop toxiques..malheureusement notre nature humaine a souvent besoin de garde fou!!
je pense que l'art a pour vocation de se differencier de la realite et de se preserver de l'amalgame..
il n'est pas question d'ecrire a l'encre rose ..d'ailleurs la poesie est le plus souvent torturee par les emotions fortes!
melancolie desespoir colere....je crois que si le poete a tous les droits,son lecteur en a aussi..c'est pourquoi je crois encore
a un certain sens moral au respect d'autrui ,dans l'art comme au quotidien!!! ton poeme est somptueux!!!
haut de la page
Martin Eden
Sexe:
Posté le 09/10/2018 à 20:45:50Rire,mepris, souffrance, sanglot, courage, hardeur... Et je ne fais que reprendre les mots du poeme de marinette.

La poesie est emotion. Elle est ce jardin que nous cultivons a nos heures perdus et parfois nous laissons quelques visiteurs y acceder. Nous en admirons d'autre, toujours a la recherche de l'inspiration. Et chaque plante est choisie meticuleusement comme nous le faisons avec les mots.

La poesie est selon moi, beaute et paix interieur.
haut de la page
Babel
Sexe:
Posté le 11/10/2018 à 20:26:48Ce qui s'exprime en poesie ? Je le decouvre a chaque fois que j'essaye d'ecrire
haut de la page
marinette
Sexe:
Posté le 12/10/2018 à 06:50:19Aria ce poeme est d'un auteur anonyme: AA qui voulut me defendre contre les attaques de certains jugeant ma poesie trop triste et qui voulaient peindre la vie en rose
je te remercie de ta lecture et t'embrasse
haut de la page
Aria
Sexe:
Posté le 12/10/2018 à 08:09:32desolee pour mon inattention!!je t'embrasse aussi!!
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 13/10/2018 à 01:35:09La poesie est incandescence : nulle notion de decence ou d'indecence ne peut la cerner assez, ni la contraindre a en rabattre dans son enonciation, et l'empecher de deborder tel le volcan en eruption. La poesie est insurrection de tous les elements qui la composent, nous croyons la maitriser, mais c'est elle qui nous maitrise en verite. Elle nous ecrit, quand nous croyons ecrire de la poesie.
haut de la page
eliosir
Sexe:
Posté le 17/10/2018 à 19:30:49Pour moi, l'indecence prend sa source dans la tromperie. La pire des indecences c'est de se tromper soi meme. Dans la sincerite, rien n'est indecent ou vulgaire.
haut de la page
CRO-MAGNON
Sexe:
Posté le 17/10/2018 à 19:40:42Il faut depasser la poesie, l'ECRITURE est le prolongement du cerveau, de notre esprit, de nos idees, de nos sentiments et emotions, cela passant par la main !
Pour moi, la poesie est un moyen d ecriture, je ne cherche pas a la mettre sur un piedestal ou penser qu'elle soit etheree ce n'est qu'un style d'ecriture !
Dans quelques temps, je commencerai a ecrire un roman, vais-je mettre moins d'ardeur, moins de mes tripes pour l'ecriture d'un roman ! ? La reponse est non !
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 18/10/2018 à 07:49:10Je pense personnellement que la poesie ne se depasse pas facilement, car elle est la quintessence de toute ecriture, l'affinage dense et puissant des emotions, un concert de vocables mis en musique. La poesie est un art, ses mots sont ses couleurs.
L'ecriture du roman, en cela semblable a l'essai, fait appel a d'autres recettes, se separe de la poesie en diluant sa quintessence si dense par la mise en scene des memes emotions (de scriptions, dialogues, etc.). En cela, le roman se rapproche du theatre.
Le roman prolonge la poesie, mais il n'atteint pas a la puissance de celle-ci, car il dilue la matiere ecrite en se separant du lyrisme si dense, qui fait la richesse irremplacable du poeme.
haut de la page
Aria
Sexe:
Posté le 18/10/2018 à 14:43:23bonjour Jacou,et tous les autres..
en tant que moderateur mais aussi passionne de poesie,peux tu t'exprimer sur la censure que tu peux exercer ,ta conception des limites a ne pas depasser dans l'expression ecrite...Merci!!!
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 18/10/2018 à 17:35:06Bonjour Aria,
Tout d'abord, je precise que je ne suis plus moderateur, j'ai quitte cette fonction.
Ensuite, pour te repondre concernant le sujet de la censure et des limites de l'expression dans le domaine de la poesie, je dois separer ce qui releve de l'expression sur un forum quel qu'il soit, de ce qui releve de la poesie en general.
En ce qui concerne l'expression ecrite dans le cadre d'un forum, elle doit respecter certaines regles de base, regles dont la decence et la courtoisie font partie. Une charte precisant le bon fonctionnement des echanges et des publications peut les enumerer, quel que soit le type du forum.
Mais, concernant la poesie, dans l'absolu, il n'y a pas de bornes, de limites qui puissent lui etre imposees, la poesie doit pouvoir traiter de tout sujet, de toute maniere possible. Les limites deviennent alors celles de l'expression humaine, et la reglementation sur les sujets tabous, car il y en a, je le reconnais, depend des epoques de l'histoire.
Dans ce dernier cas, je ne voudrais citer qu'un exemple essentiel : Baudelaire a vu plusieurs de ses poemes des "Fleurs du mal" condamnees par la censure des annees 1850 en France, a cause des sujets qu'il abordait (homosexualite, inceste, "La Charogne", entre autres exemples). Un siecle apres, en 1947, le meme tribunal parisien a supprime la condamnation des pieces poetiques incriminees.
Desole si je suis long, mais je ne concois pas de limites, en general, a l'expression poetique, dans l'ideal cela va de soi. Sans doute la seule limite est-elle a situer dans la qualite et la sincerite de l'expression, dans le coeur de tout un chacun qui connait la retenue humaine et la respecte, et c'est pour finir en ces derniers termes que j'accepte des limitations, selon l'epoque.
J'espere, Aria, avoir pu repondre a ton questionnement.
haut de la page
Aria
Sexe:
Posté le 18/10/2018 à 18:32:48merci Jacou pour ta reponse.. c'est un sujet interessant,matiere a debat..
haut de la page
CRO-MAGNON
Sexe:
Posté le 18/10/2018 à 18:53:05Tout peut etre ecrit, l'auto censure s'applique au premier chef, cependant exposer ses textes, c est s'exposer a rencontrer quelquefois des detracteurs, des inquisateurs et meme des "detraques"
haut de la page
Yuba
Sexe:
Posté le 18/10/2018 à 19:39:52La poesie est une aventure qui part hasardeuse et qui revient essentielle ...et inversement ?
<< Page précédente - - Page suivante >>

Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?