Despérados,

Sortez de vos tombeaux, sortez de vos prisons
Brisez vos chaînes et allez vers la liberté
Combattez jusqu’à la mort, mais aucun pardon
Ne vous sera donné, l’échafaud est dressé.

Funeste engeance, lie des faubourgs, cherchez vos proies
Telle une meute affamée, vous écumez les rues
Proscrits, bandits de grands chemins et hors-la-loi
Vous allez ouvrir la panse de bourgeois ventrus.

Un pur sang va couler le long des caniveaux
Cracher cette bile, ce fiel de vengeance, rancœur
Et haine, éliminer vos rivaux, vos bourreaux
Mais n'oubliez pas, vous allez causer malheur !

Cités urbaines,

Soleil lourd de sommeil, dans un ciel blafard
Des champs de désespoir, des espoirs sans fanfare
Des ombres sombres qui passent, aux esprits cafards
La ville est un spectre, qui a perdu son fard.

Dans ses rues dépeuplées, quelques âmes égarées
Déambulent lento, leurs regards effarés
Sur des corps décharnés, odeurs de diarrhée
Pour parfum corporel, des relents bigarrés.

Fuir ! Quand l’astre du jour se retire le soir
La peur de mourir, sur l’étal d’un égorgeoir
Finir découper sous la lame du hachoir
Sentir ses fluides partir, au fond d’un dégueuloir.

Dans la cité sans nom, la mort n’a pas d’amis
Elle sévit partout, car atteinte d’anémie
Besoin de sang, pour assouvir ses infamies
En clair, la vie, n’est pas un jeu d’origami !

Ces rats humains se terrent, dans les profondeurs
Des parkings dévastés, parfois des maraudeurs
En quête d’aliments, sortent en chapardeurs
Dérober aux puissants, des repas sans fadeur.

Dans certaines contrées urbaines, dans un futur
Pas si lointain, on croisera des créatures
Exclues, tandis que d’autres de haute culture
Habitent des palais protégés de clôtures.

Écrit par CRO-MAGNON
L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit ! Aristote. J'affirme que mes doutes me font réfléchir ! Cro-Magnon
Catégorie : poèmes d'amitié
Publié le 11/06/2017
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 11/06/2017 à 19:36:42
J'aime de temps en temps ce sentiment de révolte que tu fait sentir...
eric
Posté le 12/06/2017 à 00:53:37
Toujours de la puissance quand tu abordes ces thèmes. De beaux écrits, Cro.
suane
Posté le 12/06/2017 à 19:58:55
Merci Eric !
CRO-MAGNON
Posté le 12/06/2017 à 20:00:37
Merci Suane, le poids des maux le choc des mots !
CRO-MAGNON
Posté le 12/06/2017 à 21:11:05
Des textes forts pour temps de révoltes !
jacou
Posté le 12/06/2017 à 21:23:34
La révolte est dans les mots, peu d'autres moyens contre les maux !
CRO-MAGNON
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

23/10 05:23grele
J'aimerais écrire un poème sur nos filtres, la façon dont nous voyons la vie et qui nous touche, mais ne sais comment l'aborder... Si quelqu'un veut faire un duo sur le sujet, écrivez-moi un mp :)
23/10 05:21lefebvre
Bonsoir, merci grele pour le conseil, c'est vrai que l'hiver je me remets à la lecture, ça fait du bien de se plonger dans de belles histoires.
A s, tu as de la chance !
23/10 05:15grele
La chance As :) profitez-bien !
23/10 05:03As
bonjour à tous, le soleil est au rendez-vous chez moi :)
23/10 04:54grele
Bonjour Lefebvre, un livre est toujours un compagnon bavard et passionnant.. . C'est mon conseil en passant pour chasser la grisaille et l'ennui :) Belle soirée
23/10 08:40Shaim
Mokolo
23/10 06:55lefebvre
Bonjour les poètes, ce matin chez moi c'est un vrai temps d'automne, il pleut, il y a du vent et je m'em......
22/10 11:19jacou
Bonne soirée, douceurdevivre.
22/10 11:18douceurdevivre
bonne soirée a vous ;-)
22/10 11:18douceurdevivre
ca aurait pu oui
22/10 11:15jacou
Je pensais que c'était en rapport avec l'actualité.
22/10 11:15jacou
Ah...c'est par rapport à votre vie, désolé.
22/10 11:13douceurdevivre
Je ne vais pas raconter ma vie ici
22/10 11:13jacou
Quel individu ?
22/10 11:12douceurdevivre
oui le bien être sera qd le monde sera mieux fait et que cet individu ne pourra plus nuire a personne
22/10 11:11jacou
Fermons cette parenthèse, oui.
22/10 11:10douceurdevivre
la parenthèse est close
22/10 11:10jacou
Vous exprimez un mal-être.
22/10 11:09douceurdevivre
je comprend bien mais cette expression me le rappelle
22/10 11:08douceurdevivre
evidemment que c grave

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 55 invités