Amour céleste,

Je suis un météore égaré dans l’espace

Vers la galaxie de l’amour et je dépasse

L’infini du cosmos pour conquérir ton cœur

J’ai vu les splendeurs de ce dieu créateur.

Pour toi, j’irai brûler mes ailes, tel un mutant

Sur la peau bigarrée d’un soleil se levant

Semer sur des étoiles, les parfums de ton corps

Graver de feu, ton prénom et t’aimer plus fort !

A travers la voie lactée, j’ai crié ton nom

L’écho de mes mots a fait naître la raison

Aux confins du firmament et l’avenir

A le regard, la folle beauté de tes soupirs.

Écrit par CRO-MAGNON
L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit ! Aristote. J'affirme que mes doutes me font réfléchir ! Cro-Magnon
Catégorie : poèmes d'amitié
Publié le 12/07/2017
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 12/07/2017 à 12:29:06
Le cosmos, la femme c'est une bonne inspiration.
eric
Posté le 12/07/2017 à 17:44:11
C'est le macrocosme du cosmos qui magnifie ce tendre microcosme qu'est une femme, en déployant son halo gigantesque en fond de décor.
jacou
Posté le 13/07/2017 à 07:42:48
Aussi profond que le cœur d'une femme.
lefebvre
Posté le 13/07/2017 à 11:27:24
merci daniel
CRO-MAGNON
Posté le 13/07/2017 à 21:47:13
Quelle résonance et quelle intensité, comment veux-tu que l'on aime pas ton poème ! Je t'ai entendu de chez moi lol. Bravo, c'est un beau poème, Cro.
suane
Posté le 14/07/2017 à 08:00:17
Merci Suane
CRO-MAGNON
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

21/04 09:02yubanca
Bonjour Jacou , bonjour aux poètes du monde : ici c'est le Printemps du Livre et des Arts ; bienvenue à Tanger :)
21/04 06:54jacou
Bonjour tout le monde ! C'est un printemps estival qui va éclairer cette fin de semaine, dignement.
20/04 08:54yubanca
Bonjour Daniel , le vent Chergui t'a entendu, il s'amuse à répandre les senteurs; belle journée le Monde poétique !
20/04 07:24lefebvre
Je souhaite à toutes et à tous une belle journée poétique, pleine de senteurs printanières.
19/04 09:14yubanca
Bonjour à tous les poètes et poétesses : c'est le printemps à vos fenêtres et il ne s'exprime qu'à travers vous !
18/04 09:29Zigzag
*bien peu. Demain main donc
18/04 09:29Zigzag
Bonsoir à tous, je promets cette fois de commenter, car c'est vrzi, je commente vien pau!
18/04 04:23Babel
grele
18/04 09:21yubanca
Bonjour les poétesses et poètes ; rimez avec l'essentiel , de votre coeur ou de votre ciel !
17/04 10:04jacou
Bonjour poètes qui regardez briller l'eau de pluie de Lune sous forme de rosée, que vos vers s'élèvent !
17/04 08:27yubanca
Bonjour Daniel et merci pour cette image colorée en leçon de patience...bo njour aux poètes que réveille le cri de naisance du jour..
17/04 06:49lefebvre
Bonjour les poètes et amis(es) de la nature, le jardin est couvert de tulipes et autres bordures fleuries multicolores. Le plus joli chaque jour est d'assister à la naissance des autres fleurs.
16/04 02:23yubanca
Bonjour Marinette :)
16/04 01:34marinette
bonjour mes amis
16/04 09:23jacou
Bonjour Yubanca et Daniel et tous. Que mille fleurs s'épanouissent, que cent mille poèmes fleurissent les prés d'avril ici même, et mai sourira !
16/04 08:23yubanca
Bonjour Daniel : y a t-il déjà des fleurs au jardin ? Bonjour les poètes et bonne semaine dans l'art de la poésie et de la vie !
16/04 07:10lefebvre
Je souhaite pour tous une belle semaine provocatrice de poésies fleuries.
15/04 11:42yubanca
Voilà , il faut essayer plus tard ...
15/04 11:40Estaile
Merci Assia , j 'essaierai plus tard
15/04 11:38yubanca
Ok . Estaile , je vais vérifier ce qu'il en est de mon côté

Qui est en ligne