Je prends l'aéroport de la raie aux porcs.
Fais une escale au port
pour me farcir une escalope de porc.

Mais au port l'eau de mer s'évapore.
Et ma mère -lifting- fait reboucher ses pores.

Je lui envoie du botox par la poste
et dois m'acquitter des frais de port.

L'escalope est bonne issue de porc frais.
Une Muse passe et pousse des cris d'orfraie.

Cela m'amuse elle s'appelle Audrey.
Audrey je te mettrais bien dans mes draps.
Ils sont de coton mais pour Toi
Je les métamorphoserai en soie.

En soi cela paraît impossible.
En cible je t'aperçois.

CIBLE d'un AMOUR d'AUTREFOIS.

«Homme sans âge
aux cent visages.»
Catégorie : poèmes droles
Publié le 08/10/2017
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 08/10/2017 à 10:11:45
On ne sait pas
si on doit rire ou pleurer...

Première partie
il manque un port-salut avarié
pour la belle mer
et pour la seconde
la chouette n'aime pas
les queues en tire bouchon
Reste la cible
Pour l'onaniste compulsif
James Px
Posté le 08/10/2017 à 10:25:21
Je compte sur toi pour en faire un vrai poème d'humour :
tu as carte blanche
toi dont J'avais oublié l'existence.
Comtedesaintgermain
Posté le 08/10/2017 à 11:08:23
J'aime bien pour ma part ces petits poèmes à tiroirs qui jouent avec les mots et dont vous êtes le maître incontesté. La langue française offre des cadeaux dont nous aurions tort de ne pas profiter. De plus, la poésie, comme tout art en général, sait et doit parfois se faire provocante, badine et légère pour éviter de devenir mégère!
eliosir
Posté le 08/10/2017 à 11:27:34
En voilà un commentaire avisé
Et de la part d'el Connessario
S'il vous plaît :
Le premier que nous n'oserions nommer commentaire m'a poussé à me ressourcer sur le son suivant que je vous recommande vivement cher connaisseur :

BAGAD MEN HA TAN "Rohan Duc de Rohan"
Voyez comme Le Comte ne se prend au sérieux allant jusqu'à faire la promotion d'un Duc.
Comtedesaintgermain
Posté le 08/10/2017 à 11:30:56
Imaginez les sorcières et sourciers
Non ne froncez pas les sourcils
Ces terres druidiques ne sont hostiles
Mais MYTHIQUES.
IMAGINEZ ENCOR
MENHIRS ET DOLMENS
CHATEAUX FORTS
CORNEMUSES
MERVEILLEUX FOLKLORE !!!!!
À PARTAGER AVEC LA PLUS BELLE DES MUSES !!!!!!!!!!!!!!!....
Comtedesaintgermain
Posté le 08/10/2017 à 11:33:37
Et ce n'est pas tout CHER ELIOSIR
manque à cet inventaire
MON ÉLIXIR.
Comtedesaintgermain
Posté le 08/10/2017 à 11:49:16
Vous touchez là une corde sensible cher Comte, non pas l'élixir mais le celte qui sommeille en moi et l'Ecosse, Terre de toutes les légendes et fantasme absolu, je ne sais pourquoi.
eliosir
Posté le 08/10/2017 à 12:32:27
J'ai remarqué que mon urticant détracteur a la facheuse habitude de poster tout de suite après moi :
Comme si le fait que son ridicule blase surmonte le mien signifiait que sa rimaillerie surplombait ma Poésie.

lui ne semble guère oublier Mon Existence.
Comtedesaintgermain
Posté le 08/10/2017 à 12:33:20
Avez vous écouté le son connaisseur ?
Le connaissiez-vous ?
Comtedesaintgermain
Posté le 08/10/2017 à 12:41:42
Le son? Celui des cornemuses?
eliosir
Posté le 08/10/2017 à 12:43:26
Duc de Rohan : connaissiez-vous ?
Vous me retardez cher eliosir :
J'étais sur le point de partir.
Comtedesaintgermain
Posté le 09/10/2017 à 00:30:36
Un beau poème arrêt sur images donc qui ne prend pas une ride ! Une très belle invitation à cet amour d'autrefois. Heliantheme, tu sais faire flèche de tout bois !
suane
Posté le 09/10/2017 à 06:00:27
Merci suane
Mais que peut flèche de noble bois
Sur âpreté d'un coeur de pierre ?
Si les détracteurs demeuraient au-moins impassibles
Au volant de leur tracteur : ces demeurés.
Comtedesaintgermain
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

23/10 05:23grele
J'aimerais écrire un poème sur nos filtres, la façon dont nous voyons la vie et qui nous touche, mais ne sais comment l'aborder... Si quelqu'un veut faire un duo sur le sujet, écrivez-moi un mp :)
23/10 05:21lefebvre
Bonsoir, merci grele pour le conseil, c'est vrai que l'hiver je me remets à la lecture, ça fait du bien de se plonger dans de belles histoires.
A s, tu as de la chance !
23/10 05:15grele
La chance As :) profitez-bien !
23/10 05:03As
bonjour à tous, le soleil est au rendez-vous chez moi :)
23/10 04:54grele
Bonjour Lefebvre, un livre est toujours un compagnon bavard et passionnant.. . C'est mon conseil en passant pour chasser la grisaille et l'ennui :) Belle soirée
23/10 08:40Shaim
Mokolo
23/10 06:55lefebvre
Bonjour les poètes, ce matin chez moi c'est un vrai temps d'automne, il pleut, il y a du vent et je m'em......
22/10 11:19jacou
Bonne soirée, douceurdevivre.
22/10 11:18douceurdevivre
bonne soirée a vous ;-)
22/10 11:18douceurdevivre
ca aurait pu oui
22/10 11:15jacou
Je pensais que c'était en rapport avec l'actualité.
22/10 11:15jacou
Ah...c'est par rapport à votre vie, désolé.
22/10 11:13douceurdevivre
Je ne vais pas raconter ma vie ici
22/10 11:13jacou
Quel individu ?
22/10 11:12douceurdevivre
oui le bien être sera qd le monde sera mieux fait et que cet individu ne pourra plus nuire a personne
22/10 11:11jacou
Fermons cette parenthèse, oui.
22/10 11:10douceurdevivre
la parenthèse est close
22/10 11:10jacou
Vous exprimez un mal-être.
22/10 11:09douceurdevivre
je comprend bien mais cette expression me le rappelle
22/10 11:08douceurdevivre
evidemment que c grave

Qui est en ligne