Ô jardin des mots.
Sous la tonnelle gronde,
Le tonnerre en fronde,
Ne t'offusque d'aucuns maux.

Sous la pluie battante,
La tempête ravage,
Les pensées latantes,
Balayées avec rage.

Si le vent nous maudit,
Si les nuages nous engloutissent,
Si les araignées ne tissent,
Retiens-moi à cette vie....

Si les cyclones rugissent,
Et les typhons gémissent,
Qu'ils recrachent leur eau,
Retiens-moi à nouveau.

Car sous la tonelle gronde,
Le son de milles mots,
Des possibles mondes,
Aux brisures de nos os.

À tout ces méteores,
Et aux Dieux viperins.
Que coule votre ichor,
Dans les cieux sans fin...

Écrit par Faeron
Dors...
Catégorie : poèmes d'amour
Publié le 10/08/2017
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 10/08/2017 à 07:43:51
Il y a là comme une chanson, merci de la partager.
jacou
Posté le 10/08/2017 à 07:58:12
Une belle ballade sous des cieux en tourmente et un bel hommage à un film d'animation remarquable!
banniange
Posté le 10/08/2017 à 08:50:11
J'aime beaucoup. La petite tonnelle est comme une cabane préservée où le monde est plus beau! C'est envoutant.
eliosir
Posté le 10/08/2017 à 16:44:32
J'adore le rendu sonore de ce poème... Merci du partage, un beau jardin dans lequel j'ai aimé flâner...
grele
Posté le 10/08/2017 à 17:44:11
J'aime ce poème qui me fait penser à une chanson
roserose
Posté le 12/08/2017 à 04:07:03
Merci beaucoup pour ces commentaires !
Je ne pensais pas qu'il puisse sonner en chanson à nos oreilles, vous m'en voyez ravi !
Faeron
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

21/10 06:53eliosir
Je vous souhaite le bonsoir et mon foie vous dit adieu!
21/10 06:49CRO-MAGNON
Salut auguste Saint-Germain !
21/10 06:47eliosir
Oui, déjà un peu après le premier repas, le suivant ce soir va être encore plus extrème. Demain, je serai frais comme un hareng saur.
21/10 06:46CRO-MAGNON
T'as la gueule de bois lol
21/10 06:46eliosir
ça s'annonce bien, sanglant et chaud comme la braise ce poème!
21/10 06:44eliosir
OK Olivier, je termine tout cela demain entre deux cachets pour digérer.
21/10 06:42CRO-MAGNON
ELIO j'ai ecrit la 1ere partie de notre trio voir en MP, Jacou prend la seconde.
21/10 06:42yubanca
Merci Eliosir
21/10 06:39eliosir
Merci Yubanca et bravo pour votre beau poème que j'ai apprécié.
21/10 06:34yubanca
Agreable fin de journée de samedi à tous...et belle soirée pour ceux qui festivent...c hez moi une soirée au calme ...
21/10 12:20eliosir
Bon appétit à tous. Lefevre, une bien belle région que celle où se marient l'air, le liquide, la terre et la chaude folie qui va avec.
21/10 12:06jacou
Bon appétit à tous ceux qui vont se restaurer !
21/10 12:04eliosir
Je finirai demain le trio donc . Cela fait 34 ans que je bouffe des gosses dans mon boulot, je devrais réussir à composer avec ça.
21/10 12:02eliosir
Oui, les grandes occasions. Je vais festoyer à midi en famille et dans un restau ce soir pour les 80 ans de mon père. Demain, repos stomacal.
21/10 11:59jacou
Bon, si nous voulons composer un trio, laissons Olivier commencer, il sait dessiner une scène prenante...
21/10 11:58lefebvre
eliosir, le Champagne c'est chez moi , un brut Aubois, il n'y a rien de meilleur
21/10 11:57jacou
Le champagne des grandes occasions.
21/10 11:56jacou
Moloch : divinité cananéenne, sacrifice d'enfants pas le feu...
21/10 11:54eliosir
Ce sera plutôt champagne aujourd'hui Olivier.
21/10 11:51jacou
Voilà de quoi booster notre imagination.

Qui est en ligne

  • Membres :
  • suane
  • Modérateurs :
  • jacou
  • Et aussi :
  • 46 invités