Je suis un animal qui s'alimente d'animosité
Crachant d'anormales anomalies de morosité
L'originalité, trop la clame
D'origine alité par d'avide banalités que l'on acclame
De mon âme émane des armes en syllabes
De mes larmes s'échappent des lames en métal
Que j'étale en des tas de phrases déphasées
S'attachant en rafale aux ébats bien casés
D'un art à l'état pur
Devant les éclats du futur
Aussi dangereux qu'une salve perdue
L'âme tendue
Le temps que prendra une plume pour chuter
Je vous chuchoterai que la violence est la plus sure des paix
À de courtes questions simples
Les réponses se font sans fin
Que ce cache-t-il derrière
Les signes et les sigles
Les cibles et les sbires
Que la vie s'assure de me faire parvenir?
Je parlerai d'avenir quand j'y serai
Bien serré dans ma sérénité
Attendant avec sévérité le prochain millénaire et ses vérités

Parmi mes aires de millénaire
Je suis ton pilulier
Mes mots pullulent en pilules par milliers

Parmi mes aires de millénaire
Je suis un pilier
Des ordres de virgules s'accumulent par milliers

Au travers des verres de mes lunettes opaques
J'admire le spectacle des années qui s'estompent
J'éponge l'héritage du siècle passé
Pour m'assurer de polir vos pensées
Mes zones d'ombres s'étonnent encore de grandir
Plus les heures grondent
Mieux les mœurs tombent
Si la peur sonne
Confronte sa laideur en personne
La vie est un bonbon sans saveur
Au goût de tristes cent saveurs
La gloire fait partie de l'espoir
J'ose croire que laisser choir ma laisse traînant mes mauvais choix
Fera croître un bruyant silence
Où j’entendrais chanter les anges
Me guider vers la bonne voie
Tes problèmes s'épèlent comme les miens
J'Raconte le destin
Chez moi, c'est inné
Nos destinées sont déjà dessinées
Je suis prêt à quitter
Mes plaies vont m'acquitter
Sur des rêves d'équité
Ma verve va méditer

Mes verbes vont s’incruster

Parmi mes aires de millénaire
Je suis ton pilulier
Mes mots pullulent en pilules par milliers

Parmi mes aires de millénaire
Je suis un pilier
Des ordres de virgules s'accumulent par milliers

Écrit par LaCasse
Fou d'amour, l'amour m'a rendu fou
Catégorie : poèmes divers
Publié le 17/06/2017
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 17/06/2017 à 23:12:20
Une très bonne gymnastique des mots construit ce poème à réciter séance tonnante !
jacou
Posté le 30/06/2017 à 19:59:56
Déchire
Stev
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

11/12 08:35yubanca
Bonjour Daniel bonjour Jacou ...bonjour le monde de la poesie d'ici et d'ailleurs. ..
11/12 07:59jacou
Bonjour Daniel...
11/12 07:58jacou
Bonjour les poètes, c'est un début de semaine qui s'annonce inspirée !
11/12 06:54lefebvre
Je vous souhaite à toutes et a tous une très bonne semaine poétique...av ec du soleil !
10/12 04:59lefebvre
Bonsoir, moi je suis venu deux fois ce matin et une fois ce soir, rien qu'à moi seul j'ai fait trois connexions.
Si tous les habitués font comme moi, cela diminue de beaucoup le nombre des visiteurs non inscrits.
10/12 03:16grele
C'est un grand mystère que vous pointez... En tout cas message aux anonymes s'il existent : n'hésitez plus, inscrivez-vous ! On attend que de lire votre plume... :)
10/12 02:27yubanca
Bonjour ...moi je crois au 43 affiché...ils sont les futurs inscrits et quelques anciens qui passent discrètement ...peut être ; )
10/12 11:14feuille_au_vent
Salut Daniel, oui, je n'y crois pas aux 50 affichés... ou alors il doit y avoir des bots
10/12 11:11lefebvre
Bonjour, Jonathan, en fait tu ne dis pas n'importe quoi, il serait bon de connaître le nombre de visiteurs sur le site.
10/12 08:32feuille_au_vent
moi aussi je vais me taire au lieu de dire n'importe quoi ^^
10/12 08:25feuille_au_vent
Donc taisez vous, que l'on puisse penser que vous êtes nombreux
10/12 08:24feuille_au_vent
Il ne doit pas y avoir grand monde qui nous lis en fait...
10/12 08:22feuille_au_vent
Tant pis pour la pudeur, elle ne fait rien de bon.
10/12 08:21feuille_au_vent
Ceux qui nous lisent en silence sans écrire, je suis sûr que vous avez tant de chose à graver vous aussi :)
10/12 08:17feuille_au_vent
Sortez vos plumes d'ange, et vos mots de diable et réconciliez les autour d'un poème
10/12 07:16jacou
Bonjour et bon dimanche.
10/12 07:06lefebvre
Bon dimanche à tous
09/12 12:18yubanca
Bonjour :) jamais de neige chez moi :( grisaille et l'adieu à Johnny dans l'émoi ...
09/12 10:54lefebvre
bonjour jacou, oui chez moi aussi un peu de neige, c'est beau!
09/12 10:19jacou
Bonne journée d'un samedi où la neige par endroits s'invite...

Qui est en ligne

  • Membres :
  • Iloa Mys
  • Et aussi :
  • 52 invités