J’ai mené une guerre Sainte au fin fond de l’Occident.
Au début, j’étais persuadé d’être le bon.
Mais chemin faisant, j’ai compris
Qu’au lieu de me diriger vers le Soleil levant,
J’allais vers le Soleil couchant.

Ce trouble me fut donné par mon ignorance,
Et je la nourrissais par mon jugement !
La morale, c’est la drogue des ignorants.
Fallait impérativement que je murisse.

Le bon et le mauvais guidèrent mon épée,
Et j’ai tranché des têtes par mon jugement infondé !
Ce jugement me faisait croire
Qu’une barrière s’était imposée
Entre ma récolte et celle d’autrui.

Cette manière de se lever le matin
Que faisait mon ennemi,
Étaient assez pour comprendre nos différents esprits.
Cette manière différente de prier nos Dieux,
Était assez pour les considérer comme dangereux !
Ces différentes nourritures qui nous rassasiaient,
Était la nourriture qui, notre haine, comblait.

La morale imposait un savoir-vivre égoïste ;
Des lois sans savoir et sans comprendre ;
Des plaisirs divers au gout amer.

C’est pour cela que j’ai désiré,
Au plus profond de moi,
De me laver de cette saleté,
Qui sans cesse divisa, au lieu d’unifier.

La morale, qui était mon ami
Devint un vieux souvenir oublier ;
Et par là naquit, mon véritable Ami :
La réconciliation des opposées.

Écrit par Merci
Aucune devise s'il vous plaît.
Catégorie : poèmes divers
Publié le 10/08/2017
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 11/08/2017 à 00:10:24
C'est un joli poème qui prône la tolérance et traite d'un sujet grave, le fanatisme religieux qui nous éloigne de Dieu au lieu de rassembler... Merci de l'avoir si joliment exprimé.
grele
Posté le 11/08/2017 à 13:18:06
Je crois que vous ne saisissez pas la porté du message. Il n'y a dans ce poème aucune guerre physique. Cela ne parle pas de la croisade mais d'un combat intérieur.
Merci
Posté le 11/08/2017 à 13:18:51
Cela ne parle pas du fanatisme religieux mais du fanatisme égocentrique. Le règne de la raison.
Merci
Posté le 11/08/2017 à 15:17:56
Mais c'est ce fanatisme égocentrique qui mène aux croisades, donc cela revient au même.
grele
Posté le 11/08/2017 à 16:09:42
Quand on lit bien ton poème, Merci, l'on s'aperçoit que des formulations dans les vers peuvent prêter à l'ambiguïté de perception de ton sujet, étant donné des formules comme : "guerre Sainte", "j'ai tranché des têtes"... Pour un combat purement spirituel, c'est violent ! Donc, ça prête à contresens...
Tous les fanatismes, à mon sens, sont à combattre car ils nient la diversité des concepts et des choses, ramenant le Tout à l'Un.
jacou
Posté le 11/08/2017 à 16:14:24
Et moi ce que j'en dis, c'est que c'est un bon poème. Pour le sens, chacun sa sensibilité après tout Merci... Tant mieux si ce poème peut être perçu sous plusieurs angles. Tout ce que je vois, c'est que c'est une victoire sain(t)e :)
grele
Posté le 11/08/2017 à 16:57:56
Bonjour à vous tous,

Je vous remercie pour ces jolis commentaires que vous avez postés. J'avais envie d'exprimer un morceau de l'esprit de ce poème.

Le personnages tranche des têtes par l'épée, mais l'épée, ici est son jugement. C'est donc le jugement qui tranche des têtes: ce qui veut dire qu'il tue par le jugement, ou il refuse l'autre par le jugement, il le condamne par le jugement. Son jugement subjective est par cela son guide (qui le guide vers l’erreur).

ensuite, pour ce qui est de la guerre Sainte, celle-ci est une guerre intérieur où il y a bataille entre la morale et la Justice, où l'un est l'expression de lois particulières et l'autre des lois universelles. Ainsi, par la particularité, l'on nage dans la différence, dans l'erreur, dans la division, et par l'universalité, l'on nage dans l'union, dans la réconciliation, etc. A noter que "Diable" veut dire "Diabolos" en grecque (celui qui sépare) et donc celui qui divise. Ainsi, c'est le Satan qui lutte contre Dieu, mais Dieu triomphe.
Merci
Posté le 11/08/2017 à 17:12:00
Merci à toi pour ces informations : muni de ce viatique, je vais relire soigneusement ton poème pour mieux en décrypter la symbolique qui fait sa richesse d'interprétation, une des normes de l'ésotérisme du reste.
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

15/07 10:55yubanca
Bravo aux bleus ...champions du monde 2018 !
15/07 03:57Zigzag
Oui! Y a til des croates sur le site?
15/07 12:54grêle
Bonne coupe du monde à ceux qui vont la regarder... :)
15/07 08:41lefebvre
Bon dimanche à toutes et à tous
14/07 07:24grêle
Félicitations ZigZag, deux très bonnes notes pour commencer les points du bac !
14/07 06:20yubanca
Bravo Zigzag..félic itations ! :)
14/07 06:02Zigzag
et 14 à l'oral :( (bac de français)
14/07 06:02Zigzag
J'ai eu 17 à l'écrit :)
14/07 06:02Zigzag
merci!
14/07 04:30yubanca
Bonjour et bon 14 juillet aux poètesses et poètes qui le fêtent ! :)
14/07 12:41grêle
Salut Olivier, j'ai vu, du coup Shéhérazade à succombé... lol :)
14/07 12:30CRO-MAGNON
Salut Marine, j'ai rallongé mon poeme du jour.
14/07 11:35grêle
Bonjour à toute la communauté de poètes inspirés divinement, je vous souhaite un beau 14 juillet, des étoiles plein les yeux...
13/07 10:01roserose
bonsoir tout le monde belle et douce nuit
13/07 10:01roserose
Bonsoir tout le monde belle et douce nuit
13/07 10:37yubanca
Bonjour et agréable vendredi à vous toutes et tous ...
12/07 10:07Estaile
bonjour Marinette, bonjour tout le monde , belle journée
12/07 09:52marinette
bonjour à tous
12/07 07:49lefebvre
Bonjour à toutes et à tous les poètes, et bonne fête à Olivier avec mon amitié !
11/07 08:03CRO-MAGNON
Bjr, je suis en train d'écrire mon 9eme recueil, parution de 350 poèmes, 6 mois de travail en perspective.

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 74 invités