Parle moi de ce qui fait battre ton coeur
Apprends moi le bonheur et ses couleurs
Conte moi tes rêves de douceur
Emmène moi ailleurs

Dans ma gorge, le vin coule vinaigre
Les repas de fête deviennent maigre
Chaque plat prend un gout aigre

Parle moi de cette amour enivrant tes papilles
Apprends moi les yeux qui pétillent
Conte moi tes envies de famille
Emmène moi voir cette fille

Dans ma poitrine, un coeur sans d'émotions
Ma vie comme un manège sans sensations
Des espoirs par procuration

Parle moi de la chaleur de ton foyer
Apprends moi comment le fonder
Conte moi les longs diners
Emmène moi rêver

Malgré tes conseils, en continue je butte
Je ne me relèverai de cette chute
Trop longue fût la lutte

Je te parle dans ton coeur qui se recueille
Je t'apprends le requiem des glaïeuls
Je te conte le deuil
Ils emmènent mon cercueil

\"Sur Terre,ce ne sont pas les sources d\'émerveillement qui manquent, mais les émerveillés\"Eric Emmanuel Schmitt
Catégorie : poèmes tristes
Publié le 10/08/2017
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 11/08/2017 à 00:51:32
Toute une vie résumée dans ce bon poème où chaque strophe a sa tonalité. La fin est tragique, mais c'est le sort de toute fin ultime.
jacou
Posté le 11/08/2017 à 12:24:05
Lorsque l'on est sorti du jeu, on cherche désespérément des recettes ou des conseils, que l'on applique jamais car ils ne sont pas faits pour nous. Et puis un jour... ça arrive sans crier gare, tout seul sans que l'on sache pourquoi. Votre beau poème montre bien en tout cas cette difficulté là, avec une fin plus tragique que la mienne.
eliosir
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

12/12 09:13yubanca
Bonjour ...matin plein d'espoir...le s muses crient la victoire du soleil
12/12 06:36lefebvre
Bonjour, ce matin la poésie de la pluie hivernale fait pleurer les muses et le grand vent balaye les mots enchanteurs.
11/12 07:44grele
Belle soirée à tous les poètes :) Que la nuit vous inspire de jolies créations...
11/12 07:06grele
Coucou Olivier, il y a eu des grêlons hier à Metz... :) Mais aujourd'hui tout est balayé par la pluie
11/12 06:58CRO-MAGNON
Bonjour Marine, pas de grele mais de la neige par chez moi !
11/12 06:32Olivier RACHET
Bonsoir ami(e)s de la poésie... Bonne semaine, aussi agréable qu'inspirée.
11/12 08:35yubanca
Bonjour Daniel bonjour Jacou ...bonjour le monde de la poesie d'ici et d'ailleurs. ..
11/12 07:59jacou
Bonjour Daniel...
11/12 07:58jacou
Bonjour les poètes, c'est un début de semaine qui s'annonce inspirée !
11/12 06:54lefebvre
Je vous souhaite à toutes et a tous une très bonne semaine poétique...av ec du soleil !
10/12 04:59lefebvre
Bonsoir, moi je suis venu deux fois ce matin et une fois ce soir, rien qu'à moi seul j'ai fait trois connexions.
Si tous les habitués font comme moi, cela diminue de beaucoup le nombre des visiteurs non inscrits.
10/12 03:16grele
C'est un grand mystère que vous pointez... En tout cas message aux anonymes s'il existent : n'hésitez plus, inscrivez-vous ! On attend que de lire votre plume... :)
10/12 02:27yubanca
Bonjour ...moi je crois au 43 affiché...ils sont les futurs inscrits et quelques anciens qui passent discrètement ...peut être ; )
10/12 11:14feuille_au_vent
Salut Daniel, oui, je n'y crois pas aux 50 affichés... ou alors il doit y avoir des bots
10/12 11:11lefebvre
Bonjour, Jonathan, en fait tu ne dis pas n'importe quoi, il serait bon de connaître le nombre de visiteurs sur le site.
10/12 08:32feuille_au_vent
moi aussi je vais me taire au lieu de dire n'importe quoi ^^
10/12 08:25feuille_au_vent
Donc taisez vous, que l'on puisse penser que vous êtes nombreux
10/12 08:24feuille_au_vent
Il ne doit pas y avoir grand monde qui nous lis en fait...
10/12 08:22feuille_au_vent
Tant pis pour la pudeur, elle ne fait rien de bon.
10/12 08:21feuille_au_vent
Ceux qui nous lisent en silence sans écrire, je suis sûr que vous avez tant de chose à graver vous aussi :)

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 54 invités