Premier printemps
Première jeunesse
Sauvageonne
A l'assaut des talus
Négligeant les chemins
Faisant fi du sous-bois

Premier printemps
Première jeunesse
Lorsque fond la neige
Tu es topaze ou citrine
Dans le rayon pâle
De l'astre hésitant

Dernier printemps
Adieu jeunesse
Te voilà belle et claire
Drapée de lumière
Un dernier rendez vous
Tandis que je m'étiole

Écrit par Naoned
"Seule la passion est raisonnable" Pierre Livory
Catégorie : poèmes divers
Publié le 06/03/2012
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 06/03/2012 à 13:48:06
Touchante comparaison de la vie qui surgit et la vie qui s'étiole doucement. Cordialement. bolero
bolero
Posté le 06/03/2012 à 15:45:13
ah ! j'aime beaucoup
simple certes, faussement simple, je le pense
chaque mot, chaque vers touche, on sent une certaine tendresse sous-tendre tout ton texte !
c'est très beau, si délicat !
[c'est clair, les textes courts, j'adore :> ]

al;
spock27
Posté le 07/03/2012 à 10:52:45
Un poème qui parle comme le mien, je pense qu'on était sur la même longueur d'onde en ce jour ;)
J'aime beaucoup ! Merci !
Nighty
Posté le 07/03/2012 à 12:46:49
Une belle image du cycle de la vie.
TANGO
Posté le 08/03/2012 à 12:44:00
merci
Naoned
Posté le 05/04/2013 à 16:21:11
les primevères ont se pouvoir de revenir encore plus belles chaque année ...tu plantes un pied et en revoilà trois ou quatre c'est génial* ...la loi de la vie

bise*
MARIE L.
Posté le 05/04/2013 à 17:31:14
Ce renouveau qui se fait attendre cette année :)
Naoned
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

24/01 11:56L'Autochrone
Coucou les plumeurs ! petit message d un ancien modo poete qui repassait par la !
24/01 11:15yubanca
Bonjour les poètes!
22/01 02:01Victor
Salut Mistake :)
22/01 11:58Mistake
Bonjour à tous :)
21/01 09:43Blugh
Ici Blugh, cherche poète(sse) au Mans... ^^
21/01 04:57marieangehuby
rectification "qui est celle"
21/01 04:56marieangehuby
je vous offre "ce câlin" virtuel, en cette journée qui celle du câlin, nous en avons grand besoin en ces temps difficiles.
15/01 06:30la_gitane
bonsoir riri tartine peux tu faire un tour sur le forum s'il te plait
15/01 05:40la_gitane
merci victor
15/01 09:59la_gitane
j'ai vraiment besoin d'aide cela vous prendra seulement 2 minutes merci d'avance de me tenir informer si vous souhaitez me venir en aide
14/01 10:55la_gitane
Bonsoir j'ai besoin d'aide pour mon examen si certain d'entre vous peuvent faire un tour sur le forum je vous en remercie d'avance bonne soirée tout le monde
14/01 05:13MATHEOSILVIA
l'avantage d'être triste c'est que c'est beaucoup plus facile d'écrire, sursum corda amis poètes
10/01 05:58douceurdevivre
des rassemblement s qui font chaud au coeur :)
10/01 03:17Dehorian
Ah ben oui. Je ne vais certainement pas te laisser mentir sur un de mes textes.
10/01 03:12Pierre de Coeur
Tu insistes... Très bien... :-)
10/01 02:55Dehorian
Nan. Mes mots parlent pour moi et l'interprétat ion que tu en fait est fausse. C'est l'auteur qui te le dit : tu n'as rien compris a mon texte. C'est ta propre haine que tu y mets.
10/01 01:30Pierre de Coeur
Ps besoin de rien des dire, tes mots parlent pour moi... :-)
10/01 12:52Dehorian
Oh et si tu as vu un seul jugement dans mon texte c'est que tu n'y as absolument rien compris. Et la le problème ne vient pas du texte.
10/01 12:43Dehorian
Après si la reconnaissanc e de l'histoire est un critère etroit a tes yeux...
10/01 12:41Dehorian
Je ne juges pas. Je regarde les poetes de l'histoire et je note ce point commun entre tous : ils ont jugé l'Homme. Jamais les hommes

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 11 invités