Le jour s’éclaire, s’illumine
Et pourtant tout avait si mal commencé
Une telle concentration de malheurs
Familles déchirées Enfants abandonnés
Maman je t’aime tu reviendras vite
Dis-moi ou est papa Prisonnier si loin
J’ai mal Je crie Je n’en peux plus
Oh si j'étais là blottie dans tes bras
Je dois grandir et pourtant j’ai si mal
Grandir Apprendre Chanter Danser
Pleurer et goûter la vie malgré tout
C’est long ces années sans toi sans papa
Mendier un sourire Tendre la main
Que peut valoir une vie quand on porte
Une étoile jaune sur ses vêtements

J’étais faite pour aimer J’aimais la vie
Tout était si beau j’avais dix ans
On regarde le monde d’un œil nouveau
Quand on est enfant et que la vie s’ouvre à vous
La guerre est venue déchirer mon monde
Oh Barbara quelle connerie la guerre
Quelle connerie comme dit Prévert
Alors pourquoi oui dis-moi pourquoi
Pourquoi toujours détruire et tuer

A-t-on jamais accepté d’aimer de force
Sous l’effet de la pression ou de la torture
L’amour est la seule force qu’un dictateur
Ne pourra jamais capter ni maitriser
Comment croire encore en la bonté
Quand on a vécu tant d’atrocités
Non je ne pourrai jamais oublier
Chaque nuit revient comme un cauchemar
Les soldats qui tapent sur un homme seul
Frappent à coups de talons Il meurt
Seul abandonné sur le trottoir J’ai peur
Je revois la haine qui rôde comme une bête
Jamais assouvie Je la vois dans le regard
Des hommes qu’elle réduit à l’état de bête
O mort où est ta dignité de grande dame

J’étais un enfant On me disait innocent
J’ai mûri trop vite Blessé jusqu’au sang
Aujourd’hui je suis là marqué par les ans
La vie a trop de prix Je raconte aux enfants
Ce que fut la furie de ce cauchemar d’antan
Raconter l’indicible Etre témoin simplement
Dire aussi la bonté L’amour au fond du cœur
De ceux qui m’ont sauvé au mépris de leur vie

La vie n’a pas de prix quand
On croise le regard d’un enfant

Poème écrit à chaud ce soir 9 mai après avoir regardé sur France 3
le documentaire "39-45 : les enfants de la guerre"

Écrit par PlumeAbeille
Abeille mon amie, pose toi sur mon bras, n'aie pas peur je ne te veux pas de mal
Je suis animal comme toi et j'aime la vie plus que tout, comme toi ...
Catégorie : poèmes divers
Publié le 10/05/2018
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 10/05/2018 à 11:32:00
Bravo plume abeille pour ce bel écrit : "A-t-on jamais accepté d’aimer de force
Sous l’effet de la pression ou de la torture
L’amour est la seule force qu’un dictateur"

Selon Rûmi ; "N'obligez la conversion de personne à votre Ame

L'Amour est comme la religion ... Sans contrainte !"
yubanca
Posté le 10/05/2018 à 12:54:31
C'est aussi ce que dit Ibn Arabi dans son Traité de l'amour, lorsqu'il écrit à propos de l'amour spirituel que comme l'amour naturel,cela suppose que l'être, le "bien-aimé", puisse exercer sa volonté
PlumeAbeille
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

25/05 12:08yubanca
Bonjour Daniel , bonjour les unes et les uns ..une agréable journée que Soleil partage avec fine Pluie :)
25/05 04:20lefebvre
Amies et amis de la poésie, je vous souhaite une belle et douce journée
24/05 01:03grele
Bonjour Assia, une journée rafraîchie par une légère brise se profile... profitons-en ! Belle inspiration à tous et toutes :)
24/05 12:09yubanca
Bonjour et agréable journée tout le Monde ...la mienne est déjà portée par vos muses :)
23/05 07:59yubanca
Mille mercis Marine pour ton message...merci à vous tous ...
23/05 03:02grele
Je comprends mieux ta douleur en lisant ton poème... toutes mes condoléances Assia. Le souvenir de ceux qu'on aime est éternellement gravé au fond de notre âme...
23/05 03:00grele
Oh j'espère que tout ira mieux très vite Yuyu... N'hésite pas à me parler par mp...
23/05 02:08yubanca
Bonjour Grele...qui ne rit jamais tu dis ?...un peu mon cas aujourd'hui :(
23/05 01:39grele
D'autres mots à découvrir sur http://unmotparjour.fr :)
23/05 01:38grele
Bonjour Yubanca et les poètes. Voici le mot du jour, qui peut-être vous inspirera un poème : Agélaste. Quelqu'un qui ne rit jamais...
23/05 12:14yubanca
Bonjour les poétesses et les poètes ...
22/05 11:52Galerion
Bonne nuit/jour à tous les poètes !
22/05 12:41yubanca
Mon bonjour chaleureux à toutes et à tous et un joyeux anniversaire à notre ami Banniange ; bonheur et bonne santé ! :)
21/05 04:25grele
Merci Victor, belle journée ensoleillée à tous :)
21/05 04:23Victor
Bonne journée Marine :)
21/05 12:00yubanca
Bonjour à toutes et tous je souhaite un bon lundi de Pentecôte à ceux et celles qui le fêtent et un agréable début de semaine ! :)
20/05 12:47grele
Bonjour Assia, en effet merci à tous les poètes de colorer ce site d'une belle poésie... Beau dimanche à tous et toutes ;)
20/05 12:24yubanca
Bonjour Marine , bonjour à toutes et à tous ...grand merci à vos poésies qui continuent de faire vivre notre site : Excellent dimanche :)
19/05 12:16yubanca
Un silence poétique spéciale chante sur l'univers ...ici :)
19/05 12:09yubanca
Bonjour et belle fin de semaine à toute la communauté

Qui est en ligne

  • Modérateurs :
  • yubanca
  • Et aussi :
  • 48 invités