I -L'air chante chaleureux, répendu, quand la nuit
Va et fuit, dès l'aube revient fiévreux
La goutte d'eau lui parait un délice, vers minuit
Rafraichi, jouit ayant réjoui chlore et épices
Amplifie les chants d'oiseaux, d'archets, sans le soir
Désespoir! S'éveille et rosit becs, verdit haies.
Jour majestueux, s'étend, s'allonge, nuit livide
Et timide; aurore bourdonnant, chassant songes,
Rêveries, la Terre va, tour si propice
Au solstice qui s'annonce et signe l'été...

II-Le Jour a progressé, la Nuit l'a remplacé,
Incessante, étoilé, chaud et froid ont cessé
De s'exposer. Mêlés. Quand hulule l'effraie
La lune perce l'air frais, l'âme solaire roussit
Si le pinçon le dit. Marronniers sous la brume
Brame le cerf qui hume , le jour, acide en rêve,
Sous une nuit sans trêve. Nuit ni longue ni brève.
Jour vif mais non concis. Logique et paradoxe,
Mystère de l'équinoxe, automne mélancolique
Ocre et terre, habileté du jour et de la nuit.

III-Froide et pure la neige s'endort. Elle brille
Et scintille, puis docile laisse jouer les corps
Qui créent un hiver noir, nocturne, Midi suit
Timide vie. Le soir laisse transparaitre Saturne
Mars ou Jupiter, au lieu d'avions! Lent matin
Pâle teint,et déjà les yeux voient Orion.
La nuit légère, fine couverture, lumière
Journée claire, quand la nuit, mûre tombe et emmure
A tâtons, le solstice, nuit sans début ni fin,
Dissous une éclaircie. Clame que l'hiver vient.

IV-Joies des coups de midi, puis la Nuit souple glisse
Douze heures, règne, lisse, douze heure le Jour sourie.
Bourgeons, roses trémières, saison des frêles fleurs
Saison de la frayeur, du sang et de la guerre
Saison tendre et flûtée, jours vifs et étourdis
Crépuscules hantés, aubes jours comme maudits.
Durcissant, ruisselant, pâlissant, flamboyant
Chante et danse, posé, perce, l'air est bref, l'air est dense.

Équinoxes et solstices, paradoxes de l'éclipse,
Grenade partagée, un cycle est instauré

Écrit par Zigzag
\"L\'art est un mensonge qui nous fait saisir la vérité\" Picasso
Catégorie : poèmes divers
Publié le 16/07/2017
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 16/07/2017 à 18:31:15
Sans doute vous demanderez vous pourquoi je commente mes propres œuvres. Non, je ne fais pas d’éloge (je ne suis pas de ceux qui s’auto-félicitent avant de se décerner une médaille créée pour l’occasion.) J’aimerais simplement partager avec vous une contrainte rythmique qui m’a inspiré dce poème. Cette contrainte se voit peu à l’œil nu. En revanche, ses effets doivent se ressentir (si le poème est bien écrit, mais manquant d’objectivité je m’abstiendrais de tout jugement).
Avant tout :
I-Solstice d’été (allusions à la fête de la musique)
II-Équinoxe d’automne
III-Solstice d’hiver
IV-Équinoxe de printemps
Ensuite, les alexandrins (malgré quelques maladresses de e muets) suivent, la plupart du temps, ce schéma :
-Équinoxes (II et IV) : Allusion au Jour (6p., rime A) /all. à la Nuit (6p. Rime B)//all. N. (6 pieds rime B)/ all J. (6p ., rime A), soit, sur deux alexandrins (24 pieds, 24 heures) , 12 et 12.
-Solstices (I et III) : Allusion à la période favorisée (jour en été, nuit en hiver) , 9 pieds, rime A/ à l’autre période (3 pieds, rime B)//à l’autre période (3 pieds, rimes B), à la période favorisée (9 pieds , rime A), soit sur 24 pieds, 24 heures, 18 heures consacrées à une période et 6 heures à l’autre.
Excusez ce commentaire (presque) plus long que son objet, la prochaine fois je commenterai surtout les poèmes des autres.
Zigzag
Posté le 16/07/2017 à 19:15:46
Bravo à vous Zigzag ! Votre poème est très beau, j'apprécie particulièrement la IIIème strophe.
Votre commentaire est bienvenu et l'éclaire d'un jour neuf : les contraintes instaurées parfois nous aident à concevoir, mais beau travail sur la matière !
C'est un jour "champagne", où je glisse deux poèmes parmi mes favoris !
jacou
Posté le 16/07/2017 à 20:22:22
Merci beaucoup, je suis très honorée de compter parmi vos favoris
Zigzag
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

25/09 12:53jacou
Mélange de théorie scientifique et d'Ecclésiaste ...
25/09 12:13jacou
Nous sommes nés poussières d'étoiles, nous retournerons à la poussière de notre argile cendreuse.
25/09 12:03CRO-MAGNON
Non ! Juste un fragment d'étoile, une poussière du big-bang !
25/09 12:02jacou
Zeus a eu 30 enfants, dont les Muses.
24/09 11:57jacou
Es-tu Zeus ?
24/09 11:54CRO-MAGNON
600 enfants ! Comment pourrais-je les renier !
24/09 11:50jacou
Cependant, je suis plus proche des 600, car je renie plusieurs dizaines de poèmes de 2014, et puis il y a des rééditions aussi...
24/09 11:46jacou
Merci Suane !
24/09 11:45jacou
Je n'en doute pas, Cro.
24/09 11:45suane
Lol Jacou. Bravo à tous les deux !
24/09 11:42CRO-MAGNON
Objectif 1000 et 1 poèmes, il sera atteint !
24/09 11:40jacou
J'en ai 680 à ce jour, na na na na nère...
24/09 11:39jacou
Félicitations , Cro !
24/09 11:37CRO-MAGNON
aujourd'hui 600eme poeme ecrit !
24/09 02:21Comtedesaintgermain
24/09 02:20Comtedesaintgermain
Bon après-midi.
24/09 02:20Comtedesaintgermain
Je suis en plein air avec mon tel.
24/09 02:19CRO-MAGNON
Bon je te souhaite une bonne après midi, je vais m'aerer par ce bel après midi !
24/09 02:19Comtedesaintgermain
Aussi ne pas chercher à avoir le dernier mot.
24/09 02:18CRO-MAGNON
Un principe s'adapter !

Qui est en ligne

  • Membres :
  • suane
  • Modérateurs :
  • jacou
  • Et aussi :
  • 43 invités