La fenêtre ne montre plus
Les éblouissements de l’ange ocellé
Mais les figures crispées
De somnambules égarés
Sur les corniches du passé,
Ils ont gardé à la main
Quelques vieux prospectus
Où s’annonce la fin du monde
Enluminée de lettres gothiques.
Ils hurlent mais leur bouche reste muette
Et le vent transporte leurs cris
Vers les songeuses mouettes.

Les doigts crochus des branches
Heurtent violemment les vitres
Comme s’ils voulaient m’étrangler,
La forêt est en marche
Sous les éclats lunaires,
Ces trois harpies livides
L’avaient prédit
Dans un ricanement de hyènes
Dépeçant leur proie.

J’entends les pas mourants
De quelques sentinelles
Dans les échos tournoyants
Des longs couloirs déserts,
Des spectres malveillants
Soufflent les derniers flambeaux.

C’est la nuit,
Une voix venue des ténèbres
Eveille ma mémoire,
Des aigles crachent du feu
Sur des requins furieux,
Les lèvres d’un tigre blanc
Ecument de couloeuvres
Et sur mon trône noir
Une faucille se balance.

C’est la nuit,
Ma dernière nuit
Car la forêt est en marche,
Une voix venue des ténèbres
Epelle mon nom
A présent honni, à jamais maudit,
Où es-tu ma reine sanglante,
Où es-tu ma cruelle Hécate,
Où es-tu Lady Mac Beth ?

Écrit par banniange
Quand le soleil de la culture est bas sur l'horizon,même les nains projettent des ombres de géant!
Catégorie : poèmes divers
Publié le 07/10/2017
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 07/10/2017 à 16:34:39
"Macbeth" du grand Shakespeare mise à la portée de tout un chacun : admirer cette tragédie, trembler avec ses protagonistes : c'est aussi le rôle de la poésie de nous faire vibrer avec les miettes philosophiques du festin des rois... Et cette élégance de ta poésie, belle et terrible ainsi qu'une forêt en marche, nous vaut encore de beaux vers, des images sensibles !
jacou
Posté le 07/10/2017 à 19:06:20
Exercice périlleux évidemment quand la référence est un génie de haut vol,il s'agissait d' esquisser le climat oppressant de la pièce,je ne suis pas sûr d'y être parvenu...merci de ton commentaire toujours encourageant!
banniange
Posté le 07/10/2017 à 21:55:50
On est vraiment happé par cette folie avec des images démentielles et une atmosphère magique. La perle rare qu'est la folie du roi. Bravo Banniange, un beau poème !
suane
Posté le 08/10/2017 à 05:01:09
Merci suane pour ce commentaire ...envoûtant!
banniange
Posté le 08/10/2017 à 09:23:21
oui l'atmosphère est bien rendue
marinette
Posté le 08/10/2017 à 13:38:32
On retrouve un univers qui vous est familier et que vous dessinez avec talent: gothique, ténébreux, envoutant, torturé, mystique, quasi prophétique... J'en passe. Merci encore
Verdon
Posté le 08/10/2017 à 21:19:30
merci belle poétesse!
banniange
Posté le 08/10/2017 à 21:20:15
Voilà un commentaire qui me touche beaucoup, merci Verdon
banniange
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

23/10 05:23grele
J'aimerais écrire un poème sur nos filtres, la façon dont nous voyons la vie et qui nous touche, mais ne sais comment l'aborder... Si quelqu'un veut faire un duo sur le sujet, écrivez-moi un mp :)
23/10 05:21lefebvre
Bonsoir, merci grele pour le conseil, c'est vrai que l'hiver je me remets à la lecture, ça fait du bien de se plonger dans de belles histoires.
A s, tu as de la chance !
23/10 05:15grele
La chance As :) profitez-bien !
23/10 05:03As
bonjour à tous, le soleil est au rendez-vous chez moi :)
23/10 04:54grele
Bonjour Lefebvre, un livre est toujours un compagnon bavard et passionnant.. . C'est mon conseil en passant pour chasser la grisaille et l'ennui :) Belle soirée
23/10 08:40Shaim
Mokolo
23/10 06:55lefebvre
Bonjour les poètes, ce matin chez moi c'est un vrai temps d'automne, il pleut, il y a du vent et je m'em......
22/10 11:19jacou
Bonne soirée, douceurdevivre.
22/10 11:18douceurdevivre
bonne soirée a vous ;-)
22/10 11:18douceurdevivre
ca aurait pu oui
22/10 11:15jacou
Je pensais que c'était en rapport avec l'actualité.
22/10 11:15jacou
Ah...c'est par rapport à votre vie, désolé.
22/10 11:13douceurdevivre
Je ne vais pas raconter ma vie ici
22/10 11:13jacou
Quel individu ?
22/10 11:12douceurdevivre
oui le bien être sera qd le monde sera mieux fait et que cet individu ne pourra plus nuire a personne
22/10 11:11jacou
Fermons cette parenthèse, oui.
22/10 11:10douceurdevivre
la parenthèse est close
22/10 11:10jacou
Vous exprimez un mal-être.
22/10 11:09douceurdevivre
je comprend bien mais cette expression me le rappelle
22/10 11:08douceurdevivre
evidemment que c grave

Qui est en ligne