Ne te retourne pas,
Tu verrais des visages en effroi
Se fissurer comme des masques de plâtre,
Tu verrais des mains de sel
S’éparpiller dans ces bourrasques de feu
Hurlant dans la plaine
Tandis que s’effondrent des temples
Où errent quelques pénitents aveugles,
Des tours broyées
Par les mâchoires des ténèbres
Et un peuple d’ombres qui se cognent,
Se fracassent furieusement
A la recherche d’une chair encore vivante.

Ne te retourne pas,
Tu n’y verrais qu’un désert de pierre
Où grouillent en feulant des vipères malades,
Où grincent des scorpions obstinés
Au creux des tombes sans mémoire.
Ne te retourne pas,
Que verrais-tu sinon ton image à tes trousses
S’agripper douloureusement
A tes pieds
Pour les retenir au passé.

Regarde devant toi,
Ne scrute pas l’horizon et ses prestigieux mirages
Où chimères et licornes, agneaux et ânesses
Se transforment la nuit
En goules implacables
Qui lacèrent l’aurore quand elle vagit dans la brume.

Regarde devant toi,
Simplement ce chemin sur lequel tu avances,
Pas à pas,
Du soir au matin,
Jour après jour,
Ce chemin où s’ouvrent parfois
Des corolles de lumière,
Ce chemin à la rencontre d’un autre
Que tu ne connais pas.

Écrit par banniange
Quand le soleil de la culture est bas sur l'horizon,même les nains projettent des ombres de géant!
Catégorie : poèmes divers
Publié le 12/04/2018
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 13/04/2018 à 00:24:08
Antonin Artaud parle dans son "Théâtre de la Cruauté" d'un tableau qui l'a inspiré pour écrire et développer sa théorie sur son théâtre : il s'agit des "Filles de Loth", attribué à un anonyme d'Anvers ou de Leyde, et ce tableau pour Artaud porte la peste avec lui... Ton poème saisissant n'apporte pas la peste, il porte avec lui tout l'effroi de la déperdition, de la malédiction divine épandue sur le monde, mais aussi l'espoir que, tournée vers la lumière, l'âme en fuite trouvera ce qui la sauvera. C'est toujours un très vif plaisir de lire tes vers qui excellent et étincellent, Banniange !
jacou
Posté le 13/04/2018 à 12:49:54
C'est un très bon poème et qui apporte une belle devise : ne jamais se retourner et continuer le chemin en regardant devant soi. L'écrit est peut être aussi une référence au départ de Loth fuyant Sodome en flammes , citée dans les livres saints .Merci Banninage !
Amitiés :)
yubanca
Posté le 13/04/2018 à 15:52:07
Merci jacou pour ton commentaire éclairant, je ne savais pas que ce brave Antonin avait été saisi par ce tableau!
banniange
Posté le 13/04/2018 à 15:52:50
Merci Yubanca, oui tu as raison, il y a bien une référence à Loth quand il quitte Sodome.
banniange
Posté le 13/04/2018 à 21:19:32
Les références sont exquises et m'inspirent beaucoup.

Merci
Babel
Posté le 14/04/2018 à 00:51:03
Superbement imagé ce poème. J'affectionne particulièrement ta dernière strophe pour ce chemin de paix dans toute sa pleine saveur. Bravo ! Merci Banniange.
suane
Posté le 14/04/2018 à 08:44:47
Merci babel avec un tel avatar, vos références bibliques ne doivent pas manquer, à quand u poème sur la tour?
banniange
Posté le 14/04/2018 à 08:46:12
Merci suane, un chemin de paix, les pauvres Syriens en auront bien besoin...
banniange
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

26/04 04:27grele
Coucoujacou ;)
26/04 04:25jacou
Tiens, qui va là ? Bonjour Grêle !
26/04 04:20grele
Merci, c'est gentil. Le tout ice-tea m'a manqué :)
26/04 04:19yubanca
Je vais bien ma belle ...ravie de ton retour parmi nous !
26/04 04:17grele
Je reviens de Paris, je ne connaissais pas trop, c'était un beau voyage
26/04 04:15grele
Coucou Yubanca... ça va et toi ? :)
26/04 04:12yubanca
Salut grele ...comment vas tu miss ?
26/04 03:46grele
Bonjour à tous poètes de tous horizons :)
26/04 08:48yubanca
Bonjour et belle journée à notre site...dans la promesse d'une muse bienveillante et amicale !
25/04 09:23yubanca
Bonjour aux poètes et poètesses ... agréable journée à vous dans son profil souriant et printanier !
24/04 09:15yubanca
Bonjour Daniel , bonjour Jacou et excellente journée dans l'or de la douce saison à toutes et à tous ...
24/04 07:44lefebvre
Bonjour, Georges, bonjour à toutes et à tous, le soleil est là accompagnant les oiseaux qui nous charment de leurs chants mélodieux.
24/04 07:06jacou
A tous, un grand bonjour : que ce mardi vous soit prodigue de grands instants de poésie et de vie ! Soyez fleurs d'avril ! oiseaux de printemps !
23/04 08:51yubanca
Sur fond de chant d'oiseaux et rires d'enfants je vous dis Bonjour et agréable lundi à toutes et à tous .
22/04 10:28yubanca
Mille mercis Jacou et agréable dimanche à toi et à tous nos ami(e)s d'icetea ! :)
22/04 02:17jacou
Merci Yubanca, et félicitations à toi !
21/04 09:02yubanca
Bonjour Jacou , bonjour aux poètes du monde : ici c'est le Printemps du Livre et des Arts ; bienvenue à Tanger :)
21/04 06:54jacou
Bonjour tout le monde ! C'est un printemps estival qui va éclairer cette fin de semaine, dignement.
20/04 08:54yubanca
Bonjour Daniel , le vent Chergui t'a entendu, il s'amuse à répandre les senteurs; belle journée le Monde poétique !
20/04 07:24lefebvre
Je souhaite à toutes et à tous une belle journée poétique, pleine de senteurs printanières.

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 56 invités