Du beau milieu de nulle part
fut mon point de départ
une marche de mille lieux me sépare
De là où on ne m’attend pas

Je prends la direction de l’Est
il faut que mes écrits se testent
je trouve un accueil funeste
on me fuit comme la peste
anéanti et découragé par le geste
résigné, je reviens sur mes pas

Peut-être bien qu’à l’Ouest
où les amours sont agrestes
quand ces gens modestes
liront mon humble manifeste
on me verra d’un œil sympa

Quitte à lâcher un peu de lest
pour être plus digeste
si l'on m’adopte, j’y reste
se réfugier n’est pas apostat

Mais leurs conditions indigestes
m’exigent un changement de veste
tel un citron auquel on ôte le zeste
résigné, je reviens sur mes pas

Nul ne me fera subir son sort!
A chaque nuit s’ensuivra l’aurore
la terre, nul ne pourra l’enclore
Positif et motivé, je presse le pas

Deux destinations me restent encore
j'opte instinctivement pour le Nord
espérant trouver un brin de réconfort
en l’abondance de l’eau et de la flore
et sans être obligé à signer un diktat

Puis, chez ces gens qui roulent sur l'or
la littérature doit être à son plus fort
l'œuvre plaisante d’elle–même s’éditera
La joie me noie, me sort des pores,
je ne sens plus mon corps
On m’accepte de prime abord
Bientôt ont viendra de tous bords
pour m’acheter, quel beau résultat !

Après tant d’échecs et de torts
on couronne enfin de succès mes efforts
mon pauvre et terne blason se redore
et quand ma célébrité allait éclore...
Tombe cette sentence de mort :
Mes recueils sont des trésors
donc, ils restent et moi je sors
Les jurés sont d'un commun accord
l'ouvrage, on le garde, et ce pécore
qu’est l’auteur sera mis dehors !

Jugement, certes abattant,
de vizirs qui gèrent les Sultans
Mais ne pourra m’être étêtant
On m’oblige à revenir sur mes pas

Après cette épreuve plus que rude
je me retourne vers le sud
que j’affronte avec les mains vides
mais au moins, dans ce désert aride
où le sol n’est pas consistant
c’est du sable, et dessus on ne sculpte pas
puis le vent effacera la trace de mes pas
l'errance abrégera mon passage de vie à trépas.

barateur
Le 20/11/2017

Ce texte est dédié à tous ceux qui sont comme moi déchirés entre trois cultures, perclus de contraintes et cernés de frustrations,
Souhaitant que toutes ces âmes qui s'enlisent dans un tel marasme culturel , se reconnaîtront.

Ahmed alias barateur.

Écrit par barateur
L’alphabet fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme et de toutes ses sottises. Voltaire (1694-1778)
Catégorie : poèmes d'amitié
Publié le 10/09/2018
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 10/09/2018 à 08:40:16
Ce texte m émeut , il sent vrai et respire d authenticité
Merci pour ces mots Barateur
Estaile
Posté le 10/09/2018 à 11:57:33
C'est un chef-d’œuvre ce poème !
Sincèrement ,tu y exprimes avec talent tes rêves de poète et tes aspirations à toucher par une écriture trempée dans l'âme, la science des rimes n'a aucun secret pour toi et tes ressentis multiples nous entrainent et nous sommes ravis des voyages ...des apports culturels qui t'animent et qui personnellement ma parlent en profondeur ...merci Ahmed !
Yuba
Posté le 10/09/2018 à 12:04:36
quelle force remarquable dans vos écrits bien inspirés et denses j'aime beaucoup barateur amitiés:)
romantique
Posté le 10/09/2018 à 14:36:22
Wow, quel poème vibrant barateur, un poème tout en émotion devant les refus et la déception. Je suis d'accord avec Yuba, ce poème est un chef-d'oeuvre!
fee-de-ble
Posté le 10/09/2018 à 20:10:33
J'admire beaucoup la lectrice avisée, que vous êtes Estaile ! En effet
ce texte est presque une autobiographie... Il y a un peu de moi dans le texte. Merci infiniment, amitiés ;)
barateur
Posté le 10/09/2018 à 20:20:07
Merci infiniment Assia, ton commentaire m'est très flatteur, mais j'avoue que c'est un texte que mon coeur m'a dicté, tout ce qui a été dit me venait de lui, d'ailleurs tu es assez bien placée pour connaitre le problème de ces multitudes de culturelles.
Toutes mes amitiés:)
barateur
Posté le 10/09/2018 à 20:22:48
Merci beaucoup, pour le chaleureux commentaire, Sylvain... Toutes mes amitiés :)
barateur
Posté le 10/09/2018 à 20:25:29
Merci infiniment Fée, Votre commentaire aussi ne manque pas d'émotion,
J'en suis ému au delà des mots, toutes mes amitiés :)
barateur
Posté le 10/09/2018 à 23:14:51
c'est un poème magistral qui parle de toi et de tes aspirations!!mais où que tu ailles et d'où que tu viennes ton coeur restera celui d'un poète universel qui appartient au monde..fraternellement..!
Aria
Posté le 11/09/2018 à 03:29:05
Merci infiniment Dominique, tes mots me vont droit au cœur, Toutes mes amitiés :)
barateur
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

19/11 08:46yeshua
merci père dodu
19/11 08:46yeshua
je reviens en force avec un chouette poème à dimension christique
19/11 10:41Yuba
Bonjour Georges, bonjour Zigzag..bonjo ur aux rêveurs d'évasions sans frontières...
19/11 08:08jacou
Bonjour à tous, ouvrez-nous encore ce jour le vaste domaine de vos poésies !
18/11 06:30Zigzag
Perdu des poemes écrits à la main, donc un peu de mauvaise humeur passagère
18/11 06:29Zigzag
Salutations!
18/11 03:17jacou
Bonjour Assia, Daniel, Marine.
18/11 02:13grêle
Je vous souhaite sur icetea un excellent dimanche gorgé de poésie chaleureuse
18/11 11:54lefebvre
Bon dimanche ensoleillé à toutes et à tous
18/11 10:20Yuba
Bonjour et excellent dimanche à toutes et tous ..ici il s'entame sous musique pluviale ...
18/11 09:44jacou
Bon dimanche.
18/11 12:32jacou
Puisses-tu revenir parmi nous bientôt, te blottir au cœur de toi, et faire rayonner la lumière de ta générosité et de ta gentillesse qui nous a illuminée ici.
18/11 12:30jacou
Bonsoir douce Suane, je te souhaite une nuit consolatrice. Les épreuves de la vie que nous surmontons élèvent nos âmes en êtres de lumière...
18/11 12:16suane
Belle et douce lumineuse nuit...Prenez soin de votre âme... Amicalement.
18/11 12:15suane
Bonsoir à tous, je m'absente quelque temps afin d'accompagner un être cher sur le chemin de la consolation, éclairer son présent jusqu'à devenir une étoile...
17/11 10:58jacou
"Ce sont amis que vent emporte / Et il ventait devant ma porte..." (Rutebeuf)
17/11 10:49jacou
Bonjour ami(e)s que la poésie transporte, et il poétisait devant ma porte...
16/11 10:57Yuba
Bonjour Georges , bonjour Weedja et bonjour à tous les passeurs de mots sur ce pont de poésie...
16/11 09:44jacou
Bonjour la Compagnie des Poètes : troubadours, trouvères, aèdes, chanteurs...
15/11 01:47Weedja
Très bonne idée afin de contrer le changement de saison.

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 48 invités