La dure sensation de ne rien faire
Sentir son corps sombrer dans les méandres de l'enfer
Être dans l'immobilisme
Pourtant être un créateur cérébrale
Profiter des nuits bleus pâles
Et des insomnies
Comprendre d'un trait de génie
Qu'on est tout petit
Qu'on ne s'élève pas plus que ça
Pas plus que la nature n'a le droit.

Écrit par eric
vérité
Catégorie : poèmes divers
Publié le 17/06/2017
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 17/06/2017 à 19:30:07
J'aime bien ce poème !
Galerion
Posté le 17/06/2017 à 23:14:25
Nous sommes infimes comme les cirons, disait Blaise Pascal, et pourtant nous comprenons l'univers en nous, d'où nos insomnies sans doute !
jacou
Posté le 19/06/2017 à 14:49:44
Journal-déprime

Primesauteuse suis
Entourée bilovée
Toujours sapée fringuée
Bijoutée maquillée
Le ris aux lèvres
Dégagée
Of all responsibility
Vive l’aliberté
Je vois à mes côtés
des mères-épousées
Qui ont la soupafaire
Meanwhile
Je m’étale sur la moquette
Sans lieu ni heure ni lieu d’être
A telle heure tel endroit
Je suis si bien ainsi
assise devant moi
Un peu de roujajou
L’indifférence au corps
Je ne fais pas partie
de vos tableaux de chasse

J’habite quelque part
Entre la vie la mort.

7 mars 85

Marine L
marinette
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

21/10 06:53eliosir
Je vous souhaite le bonsoir et mon foie vous dit adieu!
21/10 06:49CRO-MAGNON
Salut auguste Saint-Germain !
21/10 06:47eliosir
Oui, déjà un peu après le premier repas, le suivant ce soir va être encore plus extrème. Demain, je serai frais comme un hareng saur.
21/10 06:46CRO-MAGNON
T'as la gueule de bois lol
21/10 06:46eliosir
ça s'annonce bien, sanglant et chaud comme la braise ce poème!
21/10 06:44eliosir
OK Olivier, je termine tout cela demain entre deux cachets pour digérer.
21/10 06:42CRO-MAGNON
ELIO j'ai ecrit la 1ere partie de notre trio voir en MP, Jacou prend la seconde.
21/10 06:42yubanca
Merci Eliosir
21/10 06:39eliosir
Merci Yubanca et bravo pour votre beau poème que j'ai apprécié.
21/10 06:34yubanca
Agreable fin de journée de samedi à tous...et belle soirée pour ceux qui festivent...c hez moi une soirée au calme ...
21/10 12:20eliosir
Bon appétit à tous. Lefevre, une bien belle région que celle où se marient l'air, le liquide, la terre et la chaude folie qui va avec.
21/10 12:06jacou
Bon appétit à tous ceux qui vont se restaurer !
21/10 12:04eliosir
Je finirai demain le trio donc . Cela fait 34 ans que je bouffe des gosses dans mon boulot, je devrais réussir à composer avec ça.
21/10 12:02eliosir
Oui, les grandes occasions. Je vais festoyer à midi en famille et dans un restau ce soir pour les 80 ans de mon père. Demain, repos stomacal.
21/10 11:59jacou
Bon, si nous voulons composer un trio, laissons Olivier commencer, il sait dessiner une scène prenante...
21/10 11:58lefebvre
eliosir, le Champagne c'est chez moi , un brut Aubois, il n'y a rien de meilleur
21/10 11:57jacou
Le champagne des grandes occasions.
21/10 11:56jacou
Moloch : divinité cananéenne, sacrifice d'enfants pas le feu...
21/10 11:54eliosir
Ce sera plutôt champagne aujourd'hui Olivier.
21/10 11:51jacou
Voilà de quoi booster notre imagination.

Qui est en ligne

  • Membres :
  • suane
  • Modérateurs :
  • jacou
  • Et aussi :
  • 48 invités