Tu partiras parce que ton humeur austère
Ne s'adaptera pas à notre colonie
Allant fonder plus loin, vertige solitaire,
Le camp de ta promesse où établir ton nid

Tu surprendras la femme au bord de défaillir
Dans le miroir des eaux d'un étang peu lointain
Nous perdrons en elle une élégante, et nos lyres
Chanteront le joyau qu'elle était pour les siens

La rousse à la beauté très préraphaélite
Que tu as capturé engendrera le monde
Ton village accru des populations d'élites
Communément nommés brigands de race immonde...

Ton village accroîtra son poids dans la contrée
Jusqu'au jour où, d'un coup, tu nous prendras nos hommes
Et nos champs, pour nous vaincre avec un seul attrait :
Soyons tous égaux et rebaptisons-nous Rome !

Écrit par jacou
le poète n'éveille pas le monde, il le berce
Catégorie : poèmes d'amour
Publié le 10/01/2018
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 09/01/2018 à 23:40:31
C'est un magnifique poème ...il déborde de vie gagnée après combat..pour faire naitre un village à l'image que ta poésie lui a choisie : construit par une mère de patience....merci Jacou !
Amitiés :)
yubanca
Posté le 10/01/2018 à 00:57:02
Je te remercie Yubanca pour ton appréciation ! Rome ne s'est pas faite en un jour...
Amitiés :)
jacou
Posté le 10/01/2018 à 07:00:14
Très belle naissance que celle de ce "village"... Ville âgée de nos jours :) Bravo Georges pour ce poème qui se déguste comme un bon vin qui a bien fermenté...
grele
Posté le 10/01/2018 à 09:06:54
épique sublime ce poème nous emporte merci jacou..
romantique
Posté le 10/01/2018 à 13:51:46
Merci à toi Marine de m'avoir suivie dans cette fondation d'un lieu devenu une métropole mondiale ! Nous avons tous commencé petits, tout petits...
jacou
Posté le 10/01/2018 à 13:54:19
Merci Romantique pour votre enthousiasme !
jacou
Posté le 10/01/2018 à 18:20:55
Tu poses les fondations de la poésie dans cette naissance si joliment proposée, merci pour le partage.
Amitiés
lefebvre
Posté le 10/01/2018 à 19:45:09
Je te remercie Daniel pour ton avis précieux. Nous sommes en l'an 2774 de la fondation de Rome.
Amitiés.
jacou
Posté le 10/01/2018 à 19:56:34
Si le ton est badin il me semble que le fond est relativement pessimiste: ainsi la fondation d'une nouvelle civilisation, par un individu semble-t-il solitaire et hors du commun, ne pourrait se faire, une fois un seuil critique atteint, qu'au détriment d'autres civilisations... Pour conjurer cette fatalité le narrateur semble ne voir qu'une solution: l'égalité entre les Hommes à la mode romaine. Mais de quelle égalité parle-t-il, qu'entend-t-il par "Rome" et qui sont ces "brigands de race immonde"? Des questions en suspens, certes, mais un bon poème au final. Merci Jacou!
Verdon
Posté le 10/01/2018 à 21:35:21
C'est un beau poème coup de coeur car je sais que tu es un amoureux de l'Italie. Tu as fait naître Rome en poésie et c'est tout simplement réussi ! Je serais toi, je garderais les yeux grands ouverts cette nuit car il ne faut jamais rater une naissance...lol. Bisous.
suane
Posté le 10/01/2018 à 22:09:37
Merci beaucoup Verdon pour toutes ces constatations, qui indiquent que vous vous êtes questionné sur le sujet et sur le propos du poème. Cela aurait pu être une réflexion sur les civilisations, leurs fondations, et bien d'autres choses, questionnement à la manière d'un Arnold Toynbee, si mon poème ne mettait pas en scène autre chose que la fondation et la croissance première de... Rome justement ! L'individu solitaire et hors du commun que vous citez, c'est Romulus, le rapt d'une femme aimée, c'est l'enlèvement des Sabines, et les "brigands de race immonde", ce sont, selon le récit par l'historien romain Tite-Live des commencements de Rome, la population indésirable, essentiellement masculine, des cités étrusques environnantes, composée pour beaucoup de malandrins, de gens sans aveux, qui vinrent peupler cette Rome commençante... Enfin, l'égalité avec Rome, le statut de citoyen romain, fut obtenue pas les cités latines, voisines de Rome, après une guerre civile qui se déroula au 1er siècle avant Jésus-Christ.
Voilà, j'ai voulu rester dans des temps légendaires, ne pas empiéter dans les temps historiques très connus que nous associons à l'histoire romaine, mais le "village" du titre n'était autre que la première Rome (fondée en 753 avant J.C.), un petit embryon de ville qui deviendra un Empire bien des siècles plus tard !
jacou
Posté le 10/01/2018 à 22:18:25
Merci beaucoup Stéphanie pour tes gentils mots, et cette belle mémoire que je t'envie : ainsi tu te rappelles que je suis un fana de l'Italie ! Oui, j'aime les jolies choses, et je dois dire que, entre autres, l'Italie et sa civilisation sympathique, ses villes séculaires, son art impressionnant, en fait partie, de cette entêtante beauté qu'on nomme jolies choses par manque d'autres mots plus imagés... De plus, je suis fasciné, en tant qu'amateur d'histoire, par les tout premiers commencements de Rome, qui allait par la suite étendre son empire de l'Angleterre jusqu'à l'Arabie ! Enfin, je promets de conserver les yeux grands ouverts cette nuit, pour contempler cette naissance que tu m'annonces, tel un roi mage, et pour cela, avec mon insomnie partielle, je n'ai pas de grands efforts à fournir lol... Bisous.
jacou
Posté le 10/01/2018 à 23:06:50
Un bon poème comme tu sais bien les faire (Rome 21 avril 753 avant J.C.)
CRO-MAGNON
Posté le 10/01/2018 à 23:25:47
Merci beaucoup Cro pour ton message agrémenté d'une précision chronologique bienvenue ! Je sais que tu aimes l'histoire et que celle de Rome a dû te faire vibrer, certes moins que celle des tranchées ou des grottes du Périgord ! Je corrige dans mon com...
jacou
Posté le 11/01/2018 à 00:47:13
Merci beaucoup pour ces précisions Jacou, dont je pense qu'elles serviront aussi à d'autres que moi. Je pensais en effet que ce poème bien écrit traduisait une conception philosophique englobante basée sur des symboles alors qu'il met simplement en scène un mythe particulier, que vous maitrisez semble-t-il très bien, de la fondation de Rome, avec toutes les limites en terme de véracité historique que cela implique, ce dont vous avez certainement conscience
Verdon
Posté le 11/01/2018 à 20:39:14
Je vous remercie d'être repassé, Verdon, et d'avoir lu mon long commentaire en réponse au vôtre. Quant à la véracité historique, à ces hautes époques antiques, nous ne pouvons nullement y souscrire : tout y est légende plus qu'histoire, seul Tite-Live a débroussaillé un peu, en historien rationnel qu'il était, un certain nombre de faits semble-t-il attestés en son temps...
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

23/09 09:41Yuba
Bonjour Daniel , bonjour Ahmed , bonjour toute la communauté Icetea...agréable dimanche en compagnie de la muse naissante d'automne...
23/09 07:23lefebvre
Bonjour, les poètes, je vous souhaite un beau dimanche
21/09 01:05barateur
Bonjour à toutes et à tous, je vous souhaite beaucoup d'inspiration pour le weekend..
21/09 12:00Yuba
Bonjour et agréable fin de semaine à toutes et à tous :)
19/09 05:43lefebvre
Je vous souhaite une belle et chaude soirée de fin d'été, accompagnée de vos muses.
18/09 04:46Yuba
Bonjour et belle journée à toutes et à tous :)
18/09 09:26barateur
Bonjour Galerion,bonn e journée à toutes et à tous
18/09 12:47Galerion
Bonne journée à vous !
17/09 11:06Yuba
Merci Cino...vous également !
17/09 11:03CINO
Bonjour a tous passez une trés bonne semaine
17/09 10:50Yuba
Bonjour Estaile , Daniel ,Galerion et les autres..Marin e (grêle) prend juste une petite pause ; elle nous revient bientôt ..bises et bon début de semaine !
17/09 09:47Estaile
Une pensée pour Grêle, Jacou Suane Baniange et tous les autres
17/09 08:19lefebvre
Bonjour, je vous souhaite une belle semaine poétique,
17/09 01:21Galerion
chez moi le lundi est congé... mais pas de repos pour les braves poètes ! bonne semaine !
16/09 08:48lefebvre
Bon dimanche à toutes et à tous, avec un beau soleil chez moi !
15/09 05:42Yuba
Bonjour les amiEs...agréa ble samedi :)
15/09 01:51marinette
bonjour Daniel bonjour à tous
15/09 10:33lefebvre
Bonjour Marinette, bonjour à toutes et à tous
15/09 07:50marinette
bonjour à tous
14/09 05:33Galerion
Peut-être une fatigue passagère :)

Qui est en ligne