La caravelle est à quai près de Mogador
Cortès va découvrir les sept cités de l'or
L'Eldorado l'attend dans l'Amérique neuve
Il devra lors passer par de rudes épreuves

Chaque matin j'embarque à bord de ma dépouille
Vite un café, vite une douche qui me mouille
Pour attester que je suis encore un vivant
Devoir quêter des signes est assez navrant

Mon Eldorado à moi est le Pôle Emploi
On a l'aventure qu'on mérite, où l'on ploie
Sous des arcanes secrets comme un recruteur
Qui vous dispenserait un laborieux bonheur

J'aspire à m'élever jusqu'à mon chant du cygne
"Ô vieillesse ennemie" qui ne rend pas bons signes
Quand le ciel saigne au soir pour annoncer la nuit
Je me signe avec lui et regagne mon puits

Écrit par jacou
le poète n'éveille pas le monde, il le berce
Catégorie : poèmes tristes
Publié le 17/06/2017
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 17/06/2017 à 08:15:45
Bonjour, Jacou.
Triste conquête sur le marché du travail, où c'est le plus démuni qui fait office de conquis permanent.
Excellent parallèle entre la jungle des cruelles conquêtes et le "jardin" des asservis sociaux.
Féodalisme sans panache de notre temps "moderne".
singe vert
Posté le 17/06/2017 à 09:14:24
je suis comme toi pire encore
ma vie: lever manger dormir
elle est finie
et triste
marinette
Posté le 17/06/2017 à 10:40:20
Belle comparaison... Deux aventuriers un des mots, l'autre des terres.
eric
Posté le 17/06/2017 à 16:01:56
Bonjour Singe vert,
Merci pour vos réflexions pleines de sens sur la comparaison entre conquérants et asservis à une logique mécanique et démentielle.
jacou
Posté le 17/06/2017 à 16:03:53
Bonjour Marinette,
Je compatis, mais tu oublies une dimension essentielle de ta "démesure" : l'écriture, qui nous rend la vie au centuple, parce qu'elle est possibilité illimitée de se réinventer.
jacou
Posté le 17/06/2017 à 16:05:26
Bonjour Eric,
Merci pour ton message : deux aventuriers catastrophiques s'illustrant dans la pagaille.
jacou
Posté le 18/06/2017 à 23:13:01
Tu nous embarques et on t'accompagne dans ton quotidien certes laborieux mais ambitieux. Et puis tu as ce pouvoir de réussir ! (Je te cite lol). Ton dernier vers m'a fait pensé à un escargot qui rentre dans sa coquille...Rien à voir avec ton poème, le théâtre Mogador est magnifique ! Merci, J'ai aimé. Aux grandes âmes, les grands challenges, courage Jacou !
suane
Posté le 19/06/2017 à 06:39:13
Merci à toi Suane pour ces fines lignes !
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

23/10 05:23grele
J'aimerais écrire un poème sur nos filtres, la façon dont nous voyons la vie et qui nous touche, mais ne sais comment l'aborder... Si quelqu'un veut faire un duo sur le sujet, écrivez-moi un mp :)
23/10 05:21lefebvre
Bonsoir, merci grele pour le conseil, c'est vrai que l'hiver je me remets à la lecture, ça fait du bien de se plonger dans de belles histoires.
A s, tu as de la chance !
23/10 05:15grele
La chance As :) profitez-bien !
23/10 05:03As
bonjour à tous, le soleil est au rendez-vous chez moi :)
23/10 04:54grele
Bonjour Lefebvre, un livre est toujours un compagnon bavard et passionnant.. . C'est mon conseil en passant pour chasser la grisaille et l'ennui :) Belle soirée
23/10 08:40Shaim
Mokolo
23/10 06:55lefebvre
Bonjour les poètes, ce matin chez moi c'est un vrai temps d'automne, il pleut, il y a du vent et je m'em......
22/10 11:19jacou
Bonne soirée, douceurdevivre.
22/10 11:18douceurdevivre
bonne soirée a vous ;-)
22/10 11:18douceurdevivre
ca aurait pu oui
22/10 11:15jacou
Je pensais que c'était en rapport avec l'actualité.
22/10 11:15jacou
Ah...c'est par rapport à votre vie, désolé.
22/10 11:13douceurdevivre
Je ne vais pas raconter ma vie ici
22/10 11:13jacou
Quel individu ?
22/10 11:12douceurdevivre
oui le bien être sera qd le monde sera mieux fait et que cet individu ne pourra plus nuire a personne
22/10 11:11jacou
Fermons cette parenthèse, oui.
22/10 11:10douceurdevivre
la parenthèse est close
22/10 11:10jacou
Vous exprimez un mal-être.
22/10 11:09douceurdevivre
je comprend bien mais cette expression me le rappelle
22/10 11:08douceurdevivre
evidemment que c grave

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 58 invités