Le roseau ploie souvent qui jamais ne se rompt
Un chat naguère heureux ne fait plus de ronrons
Ce ruisseau qui chantait est aujourd'hui tari
Et les touristes las ont déserté Paris

La volonté ne manque à la nature éclose
Mais parfois se laisse prendre à sa lassitude
Comme l'île isolée au silence insolent
Tout goût de vivre a cette intermittence rude

L'art d'être heureux qui ne s'apprend jamais aux livres
La fatigue où l'ennui nous fait peser des livres...
Tout l'apitoiement sûr de la bonne conscience
Nous aguerrissant peu le trop de connaissance...

On appelle cela vaine mélancolie
Tout l'univers y est sujet, et c'est folie
Chêne altier, chien jappant, étoiles scintillantes...
Notre science est caduque et la guérison lente

Écrit par jacou
le poète n'éveille pas le monde, il le berce
Catégorie : poèmes tristes
Publié le 07/01/2018
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 07/01/2018 à 00:10:49
C'est une mélancolie de l'univers mais qui peut finir par déteindre ses couleurs moroses sur nous... l'écrit est triste mais d'une absolue richesse littéraire ...il est tellement intense chaque ligne est une note de peine en ampleur mais qui est riche en philosophie du spleen...bravo maitre Jacou !
Amitiés :)
yubanca
Posté le 07/01/2018 à 09:22:32
Je te remercie Yubanca pour ton excellent commentaire lyrique : en effet, c'est bien une mélancolie métaphysique qui a empreint mon univers, ne laissant, à la nature et aux hommes, que les miettes d'une maladie de langueur, que Baudelaire nommait en son temps le spleen... Cette fatigue métaphysique du Tout, Mallarmé l'a ensuite reprise à son compte pour inscrire le spleen au sein de l'absence de ce qui nous est cher...
Amitiés :)
jacou
Posté le 07/01/2018 à 09:23:49
La guérison passe aussi par le constat que la mélancolie fait aussi partie de la vie...

De cette vie qui ne tient qu'à un fil...

Bonne journée jacou et merci d'être ici :)
MARIE L.
Posté le 07/01/2018 à 09:23:52
Jacou,

Je te souhaite un ciel plus clément moins mélancolique moins sombre éclairé par une lune qui t inspirera encore et toujours ...
Masha
Posté le 07/01/2018 à 09:25:32
une nostalgie certaine des mots aiguisés vous savez écrire somptueusement quelle quête intime...
romantique
Posté le 07/01/2018 à 09:29:23
A te lire, je n'ai pas de mélancolie !
CRO-MAGNON
Posté le 07/01/2018 à 11:06:58
Pour vaincre la mélancolie il faut faire comme nous tous il faut lire du Jacou, garantie !
lefebvre
Posté le 07/01/2018 à 12:46:38
Merci beaucoup Marie pour ton conseil précieux : la mélancolie est bien inhérente à la vie, elle fait partie de notre patrimoine émotionnel et l'on ne saurait s'en priver sans sécheresse. J'écoute en ce moment Gustav Mahler : aurait-il composé son fameux adagio (de la symphonie n°5) sans cette affection ?...
Bonne journée à toi :)
jacou
Posté le 07/01/2018 à 12:48:38
Bonjour Masha,
Je te remercie pour ton vœu émouvant, tu as bien raison de nommer la lune, elle est mon astre tutélaire, un totem de mon existence nocturne...
jacou
Posté le 07/01/2018 à 12:49:31
Je vous remercie Romantique et de votre message et de votre fidélité !
jacou
Posté le 07/01/2018 à 12:50:32
Merci Cro de ton commentaire généreux : si l'écrit est un baume sur nos plaies, écrivons sans fin !
jacou
Posté le 07/01/2018 à 12:52:25
Merci à toi Daniel : tu me fais sourire ! Suis-je un remède à la mélancolie, moi qui est imprégné d'elle ? Je l'espère en tout cas par certains de mes textes...
jacou
Posté le 07/01/2018 à 13:27:06
J'adore cette mélancolie que tu as si bien décrite, et la ressens jour après jour sans pouvoir mettre de mots dessus... C'est chose faite avec cet excellent poème. Direction mes favoris, un grand merci pour ce moment de lecture heureux Georges !
grele
Posté le 07/01/2018 à 13:40:06
Merci Marine pour ton commentaire et pour le dépôt du texte parmi tes favoris ! La mélancolie, je l'ai bien connue, et j'espère m'en éloigner désormais (disons que c'est une résolution pour 2018 lol), mais je peux encore la décrire avec les traits qu'elle creuse dans l'ornières des jours passés...
jacou
Posté le 07/01/2018 à 16:54:18
Qui mieux que toi peut parler de mélancolie car tu la rends douce et créatrice et n'abîme en rien l'âme du poète. C'est une partie de nous que nous quittons pour donner vie à une autre. Toucher le fond de la piscine pour remonter plus vite et respirer à nouveau profondément ! Ta poésie est un univers et ta mélancolie en fait la beauté des lieux dans ce magnifique poème. Merci Georges et évidemment plein de bisous en cette fin de dimanche reposant...
suane
Posté le 07/01/2018 à 19:29:26
Je te remercie avec cœur Stéphanie pour tes maîtres mots qui m'enchantent et me réconfortent ! Tu as raison : il nous faut aller au fond des choses, toucher le fond pour mieux en rejaillir plus vivant, avec l'expérience de la douleur en prime afin de ne pas replonger de sitôt ! Voilà comment la mélancolie peut être une atteinte utile à cette sagesse précieuse dont notre corps fait l'enseignement patient au cours de notre vie, pour aborder d'autres rivages où il fait mieux et bon vivre. Plein de bisous pour ta soirée dominicale qui finit dans la douceur de la poésie...
jacou
Posté le 07/01/2018 à 23:56:59
Un mal de vivre marié à un amour de la vie m'est apparu au terme de cette agréable lecture riche en belles rimes
Verdon
Posté le 08/01/2018 à 21:56:18
Merci Verdon : oui, c'est bien vu, je connais un déchirement qui est une mutation entre deux états, disons de la maladie vers la guérison.
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

16/12 10:25Yuba
Bonjour marinette , Daniel et Georges ..excellent dimanche à toutes et tous :)
16/12 09:54marinette
bonjour à vous tous
16/12 08:42lefebvre
Bonjour Georges et bon dimanche à toutes et à tous
16/12 06:28jacou
Bonjour aux mamans poésies, aux papas poèmes, et à leurs enfants les quatrains tout fous. Bon dimanche !
15/12 12:06jacou
Bonjour Assia et Daniel. Les PC prennent parfois la clé des champs...
15/12 10:38lefebvre
Bonjour, les poètes, mon PC avait des maux, ce qui m’interdisait d’exprimer les miens… de mots.
15/12 10:00Yuba
Bonjour et agréable samedi aux uns et aux autres ...sur vos rails poétiques s'en ira Décembre :)
15/12 06:24jacou
Bonjour ami(e)s, vous que la poésie passionne, inspire, éclaire.
14/12 11:04Yuba
Bonjour Georges , bonjour à toutes et tous qui réveillez le chant des muses ...
14/12 10:15jacou
Bonjour à vous tous qui incarnez la poésie au beau visage humain.
13/12 04:03grêle
Bonjour à tous les poètes et poétesses au coeur rempli de belles images d'évasion
13/12 08:20jacou
Bonjour Assia. Bonjour à vous tous, qui poétisez dans les tempêtes !
13/12 07:52Yuba
Bonjour le Monde ...sourions à la pluie ,au vent à la vie :)
12/12 09:50jacou
Bonsoir Babel et Yeshua.
12/12 08:17Yuba
Pourquoi Choqué ?
12/12 08:06yeshua
je suis choqué
12/12 06:52Babel
Bonsoir ..
12/12 01:13James Px
Le site n'est pas https... ce qui bloque parfois l'accès lorsque je me connecte avec firefox bon on s'en balance mais c'est juste une info... Donc patiente et adieu le pirate...
12/12 09:28jacou
Bonjour Assia. Bonjour aux fervents auteurs et lecteurs.
12/12 08:21Yuba
Bonjour et agréable journée à toutes et à tous :)

Qui est en ligne