Un jour, j’ai reçu une lettre. Une vieille lettre, toute sale avec des dessins,je l’ai reconnue tout de suite, c’était Justine la petite. Le facteur me l’a donnée et crac je suis tombée dans l’herbe avec du facteur plein la tête qui me tapait dessus « maman je suis en vie je vais revenir, je t’aime » je suis rentrée au cantou et ça s’est remis à couler.
Une vraie pleurésie.
A partir de ce jour, je suis devenue grosse une deuxième fois, en état de grasse, comme la Sainte Vierge après l’Annonciation. J’attendais.
La nuit, quand j’entendais les campaniles des vaches, je croyais que c’était Justine avec ses clochettes d’hindoue. Puis je me suis dit c’est loin en stop, elle a dû marier un ingénieur, il va falloir essarter pour faire atterrir l’avion.
Ca a duré des semaines, je m’habituais.
Un jour, à l’heure du facteur, j’entends un ronflement, je crois que c’est lui, j’y vais.
C’était une vieille traction, de celles que je croyais à vent et te voilà ma Justine qui descend, belle, belle comme avant, avec des yeux encore plus grands. L’embrassée a duré une éternité, je n’y voyais plus, l’air était plein de clochettes, le soleil tournait comme un fou et ma tête sautait comme un bouchon de champagne.
Quand j’ai remis les orteils sur le terre, y avait devant moi un type basané quelconque, un indien quoi et deux mômes : mon mari, Samo, mes filles Jiva et Rusmi.
J’ai bien encore failli partir dans les étoiles mais je me suis raisonnée car les coups de vieux on en prend toujours trop : c’est toi qui les as faites ?
- t’es toujours aussi rigolote mummy
Les gosses avaient un point noir entre les deux yeux mais personne de clochette, je me suis dit :y a plus de vaches dans les Indes.
Comme d’habitude, je ne savais que dire ni faire alors c’est elle qui a décidé.
Comme avant.
On est rentrés dans l’écurie aménagée en living et la vie a repris ses droits de visite avec Peinée, la chienne de vie qui a failli crever de joie et le chat Osiris, pendu à la crémaillère et qui se faisait les ongles de jalousie.
Elle m’a rapporté les trucs que j’aimais quand j’étais en vie, foulards, bijoux, boites, des trucs de là-bas quoi.
Mais j’étais dix ans de trop dans mon tablier et mes sabots, mes cheveux gris, ça me disait plus rien.
J’ai dit merci pour l’encourager.
Je suis sortie voir s’il y avait encor de l’air dehors
Et ça s’est remis à couler…

Écrit par marinette
la poésie développe l'âme
c'est le don de compassion
Catégorie : poèmes d'amour
Publié le 13/02/2018
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 13/02/2018 à 15:10:01
cette lettre imagée à une force infinie...
romantique
Posté le 13/02/2018 à 15:27:26
Autofiction
Merci
marinette
Posté le 13/02/2018 à 15:58:55
Une parcelle émotionnelle comme j'aime, je suis heureuse pour cette mummy qui a retrouvé et sa Justine, et des nouveaux petits-enfants et un gendre. J'aime beaucoup les images qui traversent la narratrice, comme quand elle tombe dans l'herbe, "la pleurésie", et qu'elle devient grosse une seconde fois "comme la Sainte Vierge". Tu es si douée, j'espère qu'il y aura d'autres miettes de vie de ce genre... merci pour cette lettre magnifique Marine, bisous
grele
Posté le 13/02/2018 à 16:01:40
Oui toute l'histoire
Merci ma chérie
marinette
Posté le 13/02/2018 à 20:28:02
Oh merci merci Reine pour cette écriture que j'ai lue deux fois que je relirai ...l'émotion en flot continu tu as une manière unique de conter ; Justine tu l'as enfanté deux fois et une troisiême fois dans le poème ...j'en redemande !

Gros bisous :)
yubanca
Posté le 13/02/2018 à 23:43:20
De belles retrouvailles intenses et merci pour ce son de clochette DÂme Marinette. Bisous.
suane
Posté le 14/02/2018 à 14:11:27
Merci mes filles
Bisous
marinette
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

22/02 07:34lefebvre
Bonjour Georges et bonne journée à toutes et à tous, ce matin - 3°
Ma chienne Emi, c'est là...
http://daniel-lefebvre.forumactif.com/t188-a-toi#571
22/02 06:25jacou
Merci Thibault. Bonne journée à tous les poètes de France, de Navarre (?), et des vastes et diverses contrées du monde !
21/02 09:58ThibautSbl
Bonne soirée depuis le Portugal où il y fait 20°C
21/02 05:15lefebvre
Tes explications sont comme tes portes transparentes , mais
21/02 11:08yubanca
Cher Daniel ,ces portes ont l'avantage d'être transparentes et de s'ouvrir seules ...comme sésame à la phrase: Poésie ouvre toi !
21/02 11:05yubanca
MDR
21/02 11:04lefebvre
Georges met un escalier, Assia met des portes, pitié, pensées aux retraités ... MDR.
21/02 09:13yubanca
Les portes d'ice tea restent ouvertes 24 / 24...faites vous plaisir ...excellente journée !
21/02 07:36lefebvre
Bonjour, Georges, merci de prévenir, je ne savais pas qu'il y avait un danger... mdr

Bonjour à toutes et à tous
21/02 06:43jacou
Un grand bonjour aux poétesses et aux poètes ! Faites attention à la marche en descendant d'Icetea...lol.
20/02 11:05lefebvre
Bonjour assia, bonjour les poètes,
20/02 09:11yubanca
Bonjour monde merveilleux de la Poésie et de ses Lecteurs !
19/02 11:06lefebvre
Bonne journée à toutes et à tous, chez moi soleil et froid -2
19/02 09:13yubanca
A vous toutes et tous un excelllent lundi ...serein et poétique...c' est le plus dur...demain est un autre jour !
19/02 07:05jacou
Un début de semaine, c'est comme le premier vers d'un poème, ça naît tout seul, c'est la suite qu'il faut assurer. Bonjour et bon courage, ô poètes !
18/02 12:11yubanca
Bon dimanche belle communauté... évadez vous par la poésie et dans ce que vous aimez les artistes !
18/02 07:44lefebvre
Bonjour, Georges, bonjour, les poètes, que ce premier jour de la nouvelle semaine vous apporte joies et bonheurs dans la poésie.
18/02 07:24jacou
Le dimanche couronne une semaine bien emplie de poésie et de vers frétillants lol ! Bonne journée !
17/02 11:48yubanca
Merci Jacou ...et à toutes et tous un agréable samedi dans la douceur des vers et de l'air :)
17/02 08:00jacou
Bon samedi à tous les poètes ! Visitez, écrivez, publiez, etc...

Qui est en ligne