Je n’ai rien fait de ma vie
Juste un nid d’hirondelle
Sous le toit du langage
Je mange de l’encre
Et de la neige
Quand j’écris
Je laisse quelque riz
Pour l’oiseau
Epuisante comme une sainte
Toute en bois de naufrage.

Le bonheur est un meurtre
Il tue en moi l’oiseau
Qui ne voyage pas
Il n’entre pas
A la lisière du cœur
Là où le scarabée
Qui porte des montagnes
Donne une âme
Aux rouges de saison
Je n’entre pas dans les maisons .

Je suis au seuil de vivre
Immobile .

Marine
12 octobre 17

Écrit par marinette
L'autre est un autre.
Catégorie : poèmes divers
Publié le 12/10/2017
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 12/10/2017 à 16:52:05
Et moi je donne quelques miettes aux pigeons et moineaux de passage sur ma terrasse. ..chavirant essai !
yubanca
Posté le 12/10/2017 à 17:32:18
Tout est symbolique merci yubanca
bisou
marinette
Posté le 12/10/2017 à 17:43:20
Arrive bien un âge où l'on atteint le "seuil de vivre" et l'on s'y tient vertigineusement comme sur un gouffre, scrutant tout au fond les années profondes...
Merci Marinette pour cette plongée poétique.
jacou
Posté le 12/10/2017 à 18:15:26
C'est magnifique Marinette .
:-)
Iloa Mys
Posté le 12/10/2017 à 18:52:21
jacou tu vois très bien le gouffre au bord de moi
je t'embrasse
marinette
Posté le 12/10/2017 à 18:53:02
Iloa mille mercis
marinette
Posté le 12/10/2017 à 23:39:38
Les hirondelles portent bonheur, peu importe où vous avez fait votre nid DÂme Marinette, il gardera toujours son authenticité et sa profondeur. joli poème.
suane
Posté le 13/10/2017 à 09:13:37
merci suane
marinette
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

23/10 05:23grele
J'aimerais écrire un poème sur nos filtres, la façon dont nous voyons la vie et qui nous touche, mais ne sais comment l'aborder... Si quelqu'un veut faire un duo sur le sujet, écrivez-moi un mp :)
23/10 05:21lefebvre
Bonsoir, merci grele pour le conseil, c'est vrai que l'hiver je me remets à la lecture, ça fait du bien de se plonger dans de belles histoires.
A s, tu as de la chance !
23/10 05:15grele
La chance As :) profitez-bien !
23/10 05:03As
bonjour à tous, le soleil est au rendez-vous chez moi :)
23/10 04:54grele
Bonjour Lefebvre, un livre est toujours un compagnon bavard et passionnant.. . C'est mon conseil en passant pour chasser la grisaille et l'ennui :) Belle soirée
23/10 08:40Shaim
Mokolo
23/10 06:55lefebvre
Bonjour les poètes, ce matin chez moi c'est un vrai temps d'automne, il pleut, il y a du vent et je m'em......
22/10 11:19jacou
Bonne soirée, douceurdevivre.
22/10 11:18douceurdevivre
bonne soirée a vous ;-)
22/10 11:18douceurdevivre
ca aurait pu oui
22/10 11:15jacou
Je pensais que c'était en rapport avec l'actualité.
22/10 11:15jacou
Ah...c'est par rapport à votre vie, désolé.
22/10 11:13douceurdevivre
Je ne vais pas raconter ma vie ici
22/10 11:13jacou
Quel individu ?
22/10 11:12douceurdevivre
oui le bien être sera qd le monde sera mieux fait et que cet individu ne pourra plus nuire a personne
22/10 11:11jacou
Fermons cette parenthèse, oui.
22/10 11:10douceurdevivre
la parenthèse est close
22/10 11:10jacou
Vous exprimez un mal-être.
22/10 11:09douceurdevivre
je comprend bien mais cette expression me le rappelle
22/10 11:08douceurdevivre
evidemment que c grave

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 54 invités