"Elle a passé la jeune fille,
Vive et preste comme un oiseau"
Et sa voix qui pépie
Chante un printemps nouveau.
Est-ce une jeune fille
Cet ange qui déploie
Ses ailes et déjà
Prend l'essor que propose
Le vent qui la dépose
Au milieu des rameaux ?
En balançant ses jambes
Et regardant le ciel,
Sa voix n'est plus tout à fait celle
De l'hirondelle.
Ses mains blanches s'appuient
Sur la branche et soudain
Ne chante plus l'enfant,
L’œil riant et serein,
Mais frissonne la feuille
Qu'agite l'Aquilon.
Bientôt la branche neuve
Devient un papillon
Qui rejoint un essaim
De jeunes filles fières,
Cavales cascadant
Dans l'infini poudreux,
Vers l'horizon lointain
Où les lionnes rugissent,
Caressant les autans
De leurs crinières blondes.

Écrit par scyles
"Ce n'est point avec des idées que l'on fait des vers... C'est avec des mots."
Catégorie : poèmes divers
Publié le 06/12/2017
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 06/12/2017 à 22:03:05
J'aime votre bel hymne final aux lionnes, car j'aime infiniment les lionnes ! Merci Scyles pour ce beau poème.
jacou
Posté le 06/12/2017 à 22:44:26
Pour ma part j'aime beaucoup "l'infini poudreux" et tous ces symboles de pureté que sont le printemps, l'ange, la jeune fille, le papillon, l'hirondelle... Ce poème est très féminin, bravo Scyles d'avoir su écrire avec une telle délicatesse, cela me touche. Merci :)
grele
Posté le 06/12/2017 à 22:59:35
Merci pour ce beau poème plein de délicatesse, de féminité et de sensibilité
roserose
Posté le 07/12/2017 à 00:16:00
Superbe métamorphose en force et majesté. Merci Scyles.
suane
Posté le 07/12/2017 à 00:24:55
Avec cette métamorphose vous nous faites entrer dans la légende grecque avec une grâce et une harmonie se mariant à la nature !
Merci pour ce tableau ....
Pieds-enVERS
Posté le 08/12/2017 à 20:01:56
Une écriture féminine, c'est une écriture sensible, une écriture à laquelle j'aspire. C'est sans doute grâce à Eurydice qu'Orphée devint vraiment poète. Peut-être l'apprenti poète, lorsqu'il est homme, doit-il apprendre des femmes, autant que de la Nature.
scyles
Posté le 09/12/2017 à 21:13:36
Le chant d'une nature toujours en mouvement, dans un brassage de formes nouvelles qui s'échangent, de l'oiseau au papillon, de la jeune fille à la crinière, tout cela conté avec style, retenue et sensibilité!
banniange
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

14/12 11:56grele
Merci à tous, gros bisous :*
14/12 11:42yubanca
Joyeux anniversaire Marine :)
14/12 10:57lefebvre
Bon anniversaire Marine et plein de bisous
14/12 09:13CRO-MAGNON
Bon anniversaire marine
14/12 08:49grele
Belle journée les poètes(ses) :)
14/12 08:33jacou
Bonne journée à tous en poésie !
14/12 06:41lefebvre
Bonjour, sans soleil et bien arrosé.
13/12 11:06yubanca
Je vous envoie plein de soleil...moi c'est la neige qui manque un peu beaucoup passionnément à la folie .....
13/12 07:29grele
Bonjour Daniel, moi je garde les volets fermés pour l'instant :)
13/12 07:16lefebvre
Bonjour, triste matin d'hiver
12/12 09:15yubanca
Ravie de te revoir par ici Zeste :)
12/12 06:56zeste
que du bonheur
12/12 06:56zeste
heureux de revoir ce jolis monde qui me manque c'est comme rentrer chez soi, heureux de faire votre connaissance chère grele heureux de savoir mes poèmes te plaire
12/12 06:55grele
Belle soirée zeste, au plaisir de vous lire... :)
12/12 06:53grele
Enchantée de faire votre connaissance :) J'aime beaucoup vos poèmes...
12/12 06:52grele
(C'est toujours beau l'amitié, même virtuelle... )
12/12 06:52zeste
c'est vrai chère grele yubanca aussi me manque et d'autres amis que je ne vois plus depuis mon absence
12/12 06:40grele
Bonjour Zeste, je crois que c'est Jacou qui sera content de vous revoir, j'ai déjà lu vos poèmes en cliquant sur "un poème au hasard" et Jacou les commentait souvent :)
12/12 06:38zeste
une longue absence me séparra de vous
12/12 06:37zeste
bonjours mes chers amis

Qui est en ligne