A mes enfants chéris,
Qui sont la fierté de ma vie.
A leur naissance j'ai compris,
Ce que être mère signifie.
Beaucoup de joies ils m'ont donnés,
Même si parfois ils m'ont peinés,
Je leur ai toujopurs pardonné.
Car au plus profond de moi je sais,
Qu'ils sont la meilleure chose qui m'est arrivée.
Mon amour inconditionnel leur est acquit.
Aujourd'ui et pour l'infini.

A toi ma puce et à toi mon poussin.
Avec tout mon amour.
maman.

Écrit par shanabelle
Partager des choses qui nous touchent, accepter les avis des autres, dans le respect. Lire sans juger, donner juste son avis, son ressenti. Un partage convivial et sincère.
Catégorie : poèmes d'amour
Publié le 13/03/2010
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 13/03/2010 à 07:52:29
Si toutes les mamans pouvaient avoir cette belle affection que tu portes à tes enfants ce serait merveilleux . Je t'embrasse.
TANGO
Posté le 13/03/2010 à 09:34:13
Un trés touchant poème dédié à tes enfants... Un trés bel ode à l'amour filial Shana... trés beau
gros bisous amie Poétesse
Melodie21
Posté le 13/03/2010 à 10:08:52
Un amour de maman qui a l'amour de sa petite famille, tous tes poèmes reflètent cette joie familiale, j'ai adoré ton poème.
Gros bisous du matin amie poétesse.
JB
Posté le 13/03/2010 à 11:36:16
Mes enfants sont ma plus belle réussite et j'en suis fière.
Merci pour vos gentils commentaires .
Amitiés.
shana
shanabelle
Posté le 13/03/2010 à 20:03:55
Voilà tout ce que peut donner une mère à ces enfants, ils le rendent surement aussi "de l'amour et toujour de l'amour"
bienheureux à vous
a.rival
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

30/06 04:48lang2velour
oui sauf le dernier lol ....ouf d'une noirceur ...beau mais noir ...
30/06 10:27eric
Non, mais tu as des poèmes qui incites aux rêves.
30/06 06:49CRO-MAGNON
On me dit souvent que les thèmes de mes poèmes sont d'une noirceur certaine, si je peux me qualifier de poète, suis-je un poète rêveur, en écrivant de la sorte ?
30/06 05:41Weedja
bref, les poètes sont de grands rêveurs
30/06 05:39Weedja
on est triste, mais on aime trop la vérité pour rompre avec elle
30/06 01:50Galerion
Très bien dit Thich
30/06 12:50Thich
Le regard du poète est chargé de spleen, et comprendre rend souvent triste
30/06 12:49Thich
Le poète comprend le monde, il s'en écarte ainsi de celui-ci de la majorité qui n'a pas cette vision là
30/06 12:42jacou
Je pense que la poésie nous rapproche effectivement , qu'elle n'est pas une échappée :)
30/06 12:40Galerion
Un échappatoire qui nous raccroche... :')
30/06 12:34jacou
Personnelleme nt, je pense que la poésie nous raccroche au monde, qu'elle n'est pas échappatoire.
29/06 09:47Galerion
Exactement, l'opium et la poésie sont deux échappatoires au monde, un moyen de s'extirper des troubles quotidiens. L'un d'eux est simplement plus illégal et nocif que l'autre.
29/06 09:20Weedja
tout dépendamment de ce qu'on a en tête, oui, l'opium est bien aussi à ce niveau là
29/06 07:14Galerion
Au diable l'acuité et tout le reste, tant que ce que je lis me fait rêver, le poète peut bien faire ce qu'il veut de ses jours.
29/06 06:49Weedja
ce n'est pas un atout pour un poète qui se doit d'avoir une certaine acuité à mon sens
29/06 06:48Weedja
Le corps peut survive un mois sans manger, ainsi ne pas y arriver plus d'un jour relève d'un faiblesse ou d'un aveuglement
29/06 06:44Weedja
si cest un livre qui en vaut la peine je achèterai pour sur en papier*
29/06 06:43Weedja
un précurseur du nihilisme ? cela vaut-il la peine que je m'y replonge ? je ne cherche pas un savoir encyclopédiqu e, mais...
29/06 06:43Thich
Le jeûn, j'avais essayé 3 jours une fois mais j'avais plus ressenti la fatigue que l'insipiratio n, en même temps j'y avais pas pensé, à refaire pourquoi pas
28/06 07:20Weedja
j'y verrai merci

Qui est en ligne